Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La révolution de l'argent mobile transforme le Bangladesh

A mobile phone retailer in Bangladesh loads a customer’s mobile phone with credit. Image by Shafiqul Alam. Copyright Demotix (18/1/2013)

Un détaillant de téléphones portables au Bangladesh, remettant du crédit sur le portable d'un client. Image de Shafiqul Alam. Copyright Demotix (18/1/2013)

Tous les liens associés à ce billet renvoient à des pages en anglais, sauf mention particulière.

Les services bancaires mobiles sont un phénomène récent au Bangladesh, mais ils ont déjà créé un changement radical dans le système bancaire du pays. En moyenne, des transactions [bn] d'une valeur de 3.33 milliards de takas (environ 42 millions de dollars US) sont réalisées tous les jours par l'intermédiaire de systèmes bancaires mobiles. 

Il existe plus de 50 banques publiques et privées au Bangladesh, et pourtant une grande partie de la population, notamment dans les zones rurales et reculées, ne possède pas de compte bancaire. En 2010, la banque centrale de Bangladesh (Bangladesh Bank) a introduit les services bancaires mobiles pour faciliter les services auprès de la population sans compte bancaire. A ce jour, un total de 28 banques ont reçu la permission de la Bangladesh Bank pour des services bancaires mobiles; 19 banques ont déjà lancé leurs services. 

Selon les statistiques de la banque centrale, ces 19 banques avaient plus de 23.31 millions de clients enregistrés en Octobre 2014. Cela fait environ 15% de la population totale, ce qui est significatif car seulement 15% de la population de Bangladesh ont accès aux services financiers classiques. Il existe un grand potentiel pour l'argent mobile, vu que plus de 70% des Bangladais ont des téléphones portables. 

#Bangladesh – 120M de #téléphone portable et 42M d'utilisateurs #Internet. Potentiel pour la  #banque #mobile et l’#e-commerce sont sans fin http://t.co/9prE8Ih5Gj 

Using mobile technology for banking is the right way to achieve #financialinclusion in Bangladesh http://t.co/bAEqnmbrFT

— Obopay (@Obopay) December 24, 2014 

Utiliser la technologie mobile pour les services financiers est le bon moyen pour mettre en place #l'inclusion financière au Bangladesh. http://t.co/bAEqnmbrFT

— Obopay (@Obopay) 24 décembre 2014

Jhalmoori Blog remarque, dans une vue d'ensemble des services financiers mobiles au Bangladesh:

Les Banques Mobiles ne se sont pas limitées au service de transfert d'argent mais ont au contraire continuellement introduit des services pour leurs clients. Jusqu'à présent, les banques mobiles assurent l'achat de services de connexion sans fil, de services d'assurance, de services de paiement de factures, de services de déboursements d'argent, etc.  

La banque mobile n'est pas seulement la méthode la plus courante pour envoyer de l'argent au Bangladesh, elle a permis aussi de fluidifier l'économie du Bangladesh. Les Bengladais utilisent ces services mobiles de plus en plus souvent pour régler leurs factures d'électricité, de gaz et d'eau et pour envoyer des salaires et des sommes pour les dépenses quotidiennes aux membres de leur famille qui vivent au loin. Cela a créé de nouvelles activités commerciales et de nombreux nouveaux postes.

Il est incroyable de voir l'impact que la banque mobile a eu sur les personnes ordinaires de la classe ouvrière au Bangladesh! https://t.co/ldyetXtTzS

— Mansur (@sm_hashim) 12 décembre 2014

D'après le magazine The Economist du 20-26 septembre, la valeur totale de l'argent mobile au Bangladesh équivaut à 5.6% du Produit Intérieur Brut (PIB) du pays comme défini dans un communiqué d'actualités locales [bn].

Le magnat des affaires américain, philanthrope, et investisseur Bill Gates a loué le programme de services financiers bancaires. De plus, la Fondation Bill et Melinda Gates a aussi investi dans la banque mobile au Bangladesh. 

Les services bancaires mobiles ciblent la population rurale, mais 48% des utilisateurs d'argent mobile résident dans les zones urbaines, d'après une étude menée par PI Strategy Consulting en partenariat avec la CGAP (Groupe Consultatif pour Aider les Pauvres) de la Banque Mondiale. Une autre étude menée par la faculté d'administration publique de l'Université de Dacca, a trouvé [bn] que près de 76% des conducteurs de rickshaw de Dacca envoient de l'argent à leur village natal via la banque mobile en raison de sa sécurité et de ses coûts de transfert bas.

Rickshaws are the main means of transportation in Dhaka. Most of them send money to their rural home via mobile banking. Image by Mohammad Asad. Copyright Demotix (6/11/2013)

Les rickshaws constituent le moyen de transport principal à Dacca. La plupart d'entre eux envoie de l'argent vers leur village natal en utilisant la banque mobile. Image de Mohammad Asad. Copyright Demotix (6/11/2013)

70% des clients de la banque mobile qui envoient de l'argent au Bangladesh utilisent le service de transfert d'argent mobile Bkash, une filiale de la Brac Bank. La technologie de Bkash permet à 98% des utilisateurs de téléphones portables du pays d'accéder à son service avec des fonctionnalités de téléphone portable très simples. Ainsi, vous entendrez fréquemment la phrase “Bkash moi” au Bangladesh. Le CGAP a tweeté : 

“bKash me!” That's what #mobilemoney users are saying in #Bangladesh. Watch the video w/ Kamal Quadir of #Bkash: http://t.co/RRgjJMOqCM

— CGAP (@CGAP) August 4, 2014

“bKash moi'!” C'est ce que les utilisateur de l'argent mobile disent au Bangladesh. Regardez la vidéo avec Kamal Quadir de Bkash

D'après une étude menée par MicroSave avec le soutien financier de la Fondation Bill et Melinda Gates, la plupart des agents de paiement mobile au Bangladesh font du profit. La banque mobile a aussi augmenté le montant des versements en provenance des expatriés, éliminant les intermédiaires traditionnels ou les commerçants de hundi (permettant le transfert d'argent par l'intermédiaire de transporteurs). Aaron Oliver a tweeté:

L'Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis, le Quatar, Oman, le Bahreïn sont les plus grands expéditeurs vers le #bangladesh Record de versements cette année. Impact de l’#argent mobilehttp://t.co/OhyDB7hMbc

— Aaron Oliver (@aaronHSL) 5 juillet 2013

 
bKash est l'une des plateforme d'argent mobile qui se développe le plus rapidement, atteignant plus de 10 millions d'utilisateurs bangladais, note Isabel Whisson.

L'argent mobile ne permet pas seulement d'envoyer de l'argent mais il crée aussi une opportunité de faire des transactions commerciales. Maria May a ainsi tweeté:

Acheter des tickets pour le match de cricket avec l’#argent mobile au #bangladesh! Que vont-ils inventer ensuite? #économies http://t.co/LuL9jqKebt

— Maria May (@MariaMayhem523) 22 janvier 2014

Un grand nombre de personnes bénéficie déjà des services bancaires mobiles au Bangladesh, mais seulement 3% y possède un compte. En conséquence, la transaction ne s'accompagne pas des informations complètes du client. Pial Islam, un chercheur de PI Strategy Consulting, a dit sur la chaîne BBC Bangla [bn] que si les informations complètes d'un client étaient disponibles, cela pouvait créer des risques pour la sécurité et paver le chemin pour des transactions frauduleuses, mettant en risque l'économie. Depuis l'étude de la PI Strategy Consulting en partenariat avec le CGAP, le  blog de Jhalmoori cite:

52% des transactions de la banque mobile sont des ‘Purs OTC’, signifiant que ni l'expéditeur ni le destinataire n'ont de compte bancaire mobile, alors que seulement 3% des transactions sont des ‘Pure Wallet’, ce qui signifie que l'expéditeur et le destinataire ont tous les deux un compte bancaire mobile. Cela augmente l'opportunité d'utiliser de mauvaise manière les données de la banque mobile.

1 commentaire

  • […] Les services bancaires mobiles sont un phénomène récent au Bangladesh, mais ils ont déjà créé un changement radical dans le système bancaire du pays. En moyenne, des transactions [bn] d'une valeur de 3.33 milliards de takas (environ 42 millions de dollars US) sont réalisés tous les jours par l'intermédiaire de systèmes bancaires mobiles.  […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site