Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Guinée: Quelques suggestions au gouvernement guinéen pour améliorer son utilisation des médias citoyens

 A l'instar de nombreux autres gouvernements africains, celui de la Guinée aussi a ouvert plusieurs comptes sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook et Twitter #GouvGN #GN224. Il existe également des comptes individuels des ministres et de quelques institutions. La Présidence de la république a son compte twitter @Presidence_gn et son blog, tandis qu'il y a plusieurs pages Facebook correspondant au profil de M. Alpha Condé, le Président de la république.  Il y a aussi la page Facebook du Palais de Sékoutouréya, résidence officielle et bureau du président de la République guinéenne, appellation dérivée du nom de M. Sékou Touré, premier Président du pays dont le régime dictatorial a fait 50 000 victimes. Elle compte 5 “followers”! 

Cependant, à lire les informations publiées sur ces réseaux par les membres du pouvoir guinéen ou qui pour eux, on note que les contenus sont souvent les mêmes quelque soit le réseau utilisé. Dieretou DIALLO, une étudiante-salariée vivant à Toulouse, se félicite  de cette multiplication des comptes du gouvernement, de ses membres et des instituions publiques guinéennes sur son blog Veillées nocturnes au coin du feu – confidences d'une petite expatriée. Elle pense que cela pourrait améliorer les relations entre gouvernants et gouvernés.

Mais, elle trouve qu’ il y a encore quelques petits agencements que le Community Manager (CM) chargé du profil Twitter se doit de réaliser et donne quelques suggestions à apporter pour améliorer la qualité de la communication:

Pour avoir effectuer un stage de quelques mois sur le thème, à la suite duquel j’ai fourni un rapport sur l’importance des réseaux sociaux, la façon de les utiliser pour booster les relations marque/institution-clients (dans ce contexte ci, on supposera que les followers sont les clients), je peux sans prétention aucune fournir quelques rapides conseils pour aider à la gestion de ce compte dans l’hypothèse où son CM passerait par là:

  1. Tout d’abord, j’ai remarqué que les tweets du compte @GouvGn sont la plupart du temps des publications Facebook qui ont ensuite été partagées sur Twitter. C’est un faux pas (on parlerait de fashion-faux-pas s’il s’agissait de mode). Il n’est pas interdit de le faire mais Facebook et Twitter représentent deux plateformes complètement DIFFÉRENTES non seulement dans leur conception mais aussi dans leur vocation. C’est donc une erreur de créer un même contenu pour les deux réseaux sociaux.
  2. Twitter est un site qui mise sur l’instantané, l’immédiat, le précis, le ciblé : d’où les 140 caractères et le fil d’actualité (Time-Line) rafraîchi chaque minute avec de nouvelles actualités. Le follower s’attend à ce qu’on lui livre l’information tout de suite pour qu’il puisse passer à un autre tweet sans tarder. Alors que Facebook est dans une optique plus large, une diffusion dans le temps plus étalée (dans notre fil d’actualité Facebook on peut retrouver des publications diffusées la veille ou  il y a deux jours, ce qui est quasiment impossible sur Twitter à moins de ne suivre que 2 personnes). Pour un même sujet donc, il est en général conseillé de fournir deux contenus différents pour les deux plateformes : un court, précis pour Twitter et un autre où on peut s’épancher en explications pour Facebook. Le follower sur Twitter et votre « ami/Likeur » de Facebook n’ont pas les mêmes attentes sur la façon de recevoir l’information. Il est crucial de le comprendre. D’autant plus que rien ne garantit que votre follower cliquera sur le lien que vous lui proposez pour lire la suite de vos propos sur Facebook. Il peut estimer le parcours à faire trop long et c’est donc à vous de lui rendre la tâche facile. C’est mieux de réserver ce genre de tweets pour les informations importantes, les déclarations, les discours auxquels on ne peut toucher sous peine d’en modifier l’essence.
  3. En second lieu, sur la plateforme Twitter il est recommandé de fournir une information imagée autant que possible. Un contenu avec photos en guise d’illustration (et tout récemment on a la possibilité de joindre une vidéo à notre tweet)  générerait plus de clics.
  4. Il faudrait envisager d’authentifier les comptes.
  5. En dernier lieu, il est important de garder une certaine cordialité dans les échanges avec les followers (si vous décidez d’interagir avec votre communauté), ne pas s’emporter pour rien et se livrer à une razzia de blocages. Quand on est CM (surtout celui d’un compte aussi important que celui d’un gouvernement) il faut avoir le dos large, accepter les critiques.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site