Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Centrafrique : la guerre civile sépare les enfants peuls de leur famille au camp de Yaloke

aloke Boys Reunited with Their Family via UNICEF_CAR twitter account - Public Domain

Des jeunes garçons du camp de Yaloke retrouvent leur famille – via le compte Twitter de UNICEF_CAR – Domaine public

Les Peuls de confession musulmane tentent d'échapper aux milices anti-balaka depuis le début de la guerre civile en République de centre Afrique. L'un des camps où les Peuls déplacés peuvent trouver refuge est celui de Yaloke, près de la frontière camerounaise, à l'ouest.  La situation sanitaire à Yaloke est inquiétante, le taux de mortalité y est trois fois plus élevé que dans d'autres villes de la région. Les réfugiés ne sont pas autorisés à quitter le camp, ce qui rend difficile aux familles de se retrouver. Le Réseau Des Journalistes pour les droits de l'homme EN RCA a publié un point sur la situation :

Pour Moussa Saidou, deux de ses enfants l’ont quitté et se retrouvent aujourd’hui à Gamba. « Ils sont partis le jour de l’attaque qui a conduit à la perte de nos bétails. Ils ont fui dans la brousse pour se retrouver à Gamba avant de rejoindre Goré au Tchad, où ils séjournent pour le moment ».

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site