Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Six dessinateurs de presse qui se moquent d'Assad et que vous devez connaître

One of Akram Ruslan's cartoons that outraged Assad regime. Source: Cartoon Movement Blog. Used under CC BY 2.0

Un dessin de Akram Ruslan qui a scandalisé le régime d'Assad. Source: Cartoon Movement Blog. Utilisation sous  CC BY 2.0

De tout temps et partout dans le monde, se moquer d'un dictateur est un grand tabou qui menace la liberté d'expression et met en danger la vie des dessinateurs de presse. Les dessinateurs syriens ne font pas exception et ont subi la torture et les attaques des fidèles du régime, sans parler de ceux qui sont morts pour avoir osé s'exprimer haut et fort. Malgré cela, leurs dessins touchent des millions de Syriens et d'Arabes et ont trouvé leur place en ligne durant les 4 années de soulèvement contre le régime du Président Syrien Bashar Al Assad, grâce aux réseaux sociaux.

Les agissements d'Assad contre son peuple ont inspiré nombre de dessinateurs arabes et étrangers qui ont inondé de milliers de dessins les supports médiatiques imprimés et digitaux ainsi que les réseaux sociaux. Dans cet article, nous vous présentons, sans ordre particulier, le travail de 6 artistes syriens qui ont osé s'exprimer haut et fort.

Souvenons-nous également des deux artistes syriens qui ont souffert le plus: Ali Farzat, artiste récompensé internationalement, qui a été gravement tabassé pour s'être moqué d'Assad dans les premiers jours de la révolution syrienne, et Akram Ruslan qui a été emprisonné et laissé pour mort pour les mêmes raisons.

1. Hussam Sara

C'est l'un des premiers activistes de la révolution et il poste ses dessins sur sa page Facebook. Il a travaillé pour différents journaux arabes de Barhain. C'est le fils de Fayez Sara, l'un des leaders de l'opposition, et le frère de Wisam Sarah, activiste pacifiste qui a été torturé à mort dans les prisons d'Assad en février 2014.

319342_10151073253904876_485398468_n

Assad vu par Hussam Sara  Page Facebook. Utilisation autorisée.

2. Kamiran Shemdin

Né à al-Qamishli en 1974, Kamiran Shemdin publie ses dessins sur le site d'Al Jazeera et dans le magazine Ge P au Kurdistan Irakien. Lors d'un entretien avec SyriaUntold il dit: “Voir des milliers de Syriens marcher dans la rue sans crainte pour demander la chute du régime m'a mis du baume au coeur et m'a donné une sensation de liberté. Bien qu'exilé, j'étais de tout coeur avec eux.”

1006275_494846927258081_496664521_n

Assad vu par Kamiran Shemdin page Facebook. Utilisation sous CC BY 2.0

3. Amer M. Zughbi

Amer a travaillé pour plusieurs journaux arabes. Il travaille régulièrement avec le journal Al Bayan et la presse des Emirats Arabes Unis et publie son travail sur le site d'Al Jazeera. Il a gagné trois fois le prix du meilleur dessinateur de presse arabe de l'Arab Journalism Award, en 2007, 2009 et 2013.

1235093_513529412070833_42236109_n

Assad vue par Amer M. Zohbi Page Facebook. Utilisation sous CC BY 2.0

4. Firas Bachi

Né à Damas en 1979, Firas Bachi a une maîtrise en économie, mais reste très attaché à l'art et au dessin. Il est dessinateur de presse, caricaturiste et directeur artistique dans la publicité. Sur sa page Facebook il explique que ses dessins sont : “contre toutes formes de dictature politique, contre l'injustice humaine, contre la répression et l'oppression, contre le racisme et la discrimination. Mes dessins cherchent à montrer les aspects troubles d'un monde d'injustice où renoncer est rapidement devenu une habitude et soutenir l'injustice est devenu admirable”. D'autres informations sur son travail peuvent être consultées sur FirasBachi.com

 

10372307_683559768378365_5542341367069250092_n

Assad en Pharaon, Personne ne l'arrête. Source: page Facebook de Firas Bachi. Utilisation autorisée.

5. Ahmad Jalal

Vous vous rappelez des habitants tristement célèbres de “Kafranbel libérée” qui brandissaient des dessins très créatifs? C'est Ahmed qui est derrière. Son passe-temps d'avant la révolution l'a transformé en “dessinateur de Kafranbel”. Il travaille avec un groupe de jeunes gens pleins d'humour et de créativité dans le village d'Idlib, en Syrie.

Assad and ISIS via Ahmed Jall Facebook Page. Used under CC BY 2.0

Assad et l'EI vu par Ahmed Jalal page Facebook Page. Utilisation sous CC BY 2.0

6. Saad Hajo

Né à Damas en 1968, Saad Hajo est diplômé des Beaux Arts. Il travaille pour les journaux “An-Nahar” et “Al-Safir” de Beyrouth au Liban. Il a publié plusieurs livres, dont un a pour titre “بلاد العنف أوطاني” (Les pays de violence sont ma terre natale). Il a gagné le “Prix du dessin humoristique de Gabrovo”, lors de la biennale de 2005 en Bulgarie.

Assad as eye doctor via Saad Hajo Facebook Page. Used under CC BY 2.0

Assad en oculiste vu par Saad Hajo Page Facebook. Utilisation sous CC BY 2.0

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site