Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Aéroports, habitations, usines, stades, palais, infrastructures : la longue liste des destructions de la guerre au Yémen

The biggest airstrike reported shook the capital Sanaa on April 20. On Twitter, @ammar82 shares this photograph from the blast site, in a residential area. The bombing has left dozens of people dead and hundreds injured

La plus grosse frappe aérienne répertoriée a secouée la capitale Sanaa le 20 avril. Sur Twitter, @ammar82 publie cette photo du site de l'explosion, dans une zone d'habitation. les bombes ont tué des dizaines de personnes et en ont blessé des centaines

[Billet d'origine publié le 22 avril]
Cela fait un mois que les forces de la coalition arabe écrasent le Yémen de raids aériens qui ne se sont pas limités aux sites militaires ou à leur cible principale, les combattants tribaux houthistes, qui en janvier ont pris au président Abd-Rabbu Mansour Hadi le contrôle de la capitale Sana'a. L'agression de l'alliance Houthi/Saleh dans le Sud du Yémen a également semé la destruction dans la belle ville d'Aden, où les houthistes poussent leur avantage aux côtés des forces loyales à l'ex-président du Yémen Ali Abdullah Saleh.

Saleh avait quitté ses fonctions après trois décennies à la présidence, à la suite des manifestations de masse de 2011, et transmis le pouvoir par un compromis négocié par le Conseil de Coopération du Golfe sous la houlette de l'Arabie Saoudite. Ce sont ces mêmes pays qui bombardent actuellement le Yémen. Saleh contrôle toujours la plupart des unités de l'armée yéménite et conserve son influence dans le pays arabe le plus pauvre de la planète.

Lire aussi :“Nous contournons la mort” : Des blogueurs yéménites racontent les horreurs de la guerre

Un rapport publié par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l'Homme (OHCHR) le 17 avril résume l'ampleur des destructions :

Les infrastructures civiles ont été détruites, endommagées et interrompues à la suite des combats, dont au moins cinq hôpitaux (Sana’a, Al Dhale’e and Aden), 15 écoles et établissements d'enseignement (Aden, Al Dhale’e et Sana’a), les trois principaux aéroports nationaux (Sana’a, Aden et Hudaydah), et au moins deux ponts, deux usines et quatre mosquées à Al Dhale’e. Des informations sont aussi parvenues de dommages à des marchés locaux, des centrales électriques et aux infrastructures d'eau, d'assainissement et d'hygiène [acronyme en anglais WASH] à Aden, Hajjah et Sa’ada. Les habitations de civils sont directement touchées par les frappes aériennes et les affrontements armés, particulièrement dans le sud.

L'Arabie Saoudite, chef de file de l'opération militaire dans la guerre au Yémen, a annoncé mardi 21 avril mettre fin à l'opération Tempête Décisive qui a atteint ses objectifs, et démarrer l'Opération Restaurer l'Espoir, visant à trouver une solution politique dans le pays bombardé depuis quatre semaines. Un total de 944 personnes ont été tuées et 3.487 blessées dans les combats au Yémen [à la date du 21 avril] depuis que l'Arabie Saoudite a lancé sa campagne le 26 mars.

Lire aussiLes pénuries aggravent les souffrances des Yéménites sous les bombardements de la coalition saoudienne

Ces photos et vidéos impressionnantes montrent pour la plupart la dévastation et les destructions à grande échelle causées par les frappes aériennes de “Tempête Décisive” par la coalition que conduit, avec l'appui des USA, l'Arabie Saoudite. Certaines se rapportent aux tirs des chars de l'alliance Houthi/Saleh.

Yemen Updates et d'autres comptes Twitter ont partagé des informations et images de la destruction apportée dans les villes du Yémen par la guerre.

Infrastructures civiles [et] de l'ONU, dont écoles, établissements médicaux, marchés, centrales électriques et entrepôts ont été endommagés par les combats.

Deux avions MEG29 détruits à l'aéroport de Sanaa en un seul raid saoudien.

Images des dommages à l'aéroport de Hodeidah visé hier soir par les raids de Tempête Décisive.

Les raids de Tempête Décisive ont ciblé l'aéroport récemment construit de Saada, Yémen du nord. Il avait ouvert ce mois.

Photos d'Aden où les forces Houthis/Saleh continuent à cibler les zones d'habitation.

Un homme assis sur les décombres de sa maison à Aden, Yémen

Un homme regarde sa maison détruite par une frappe aérienne saoudienne Mardi 31 mars près de l'aéroport de Sanaa

La chambre à coucher de mon amie Madih avant et après l'attaque des houthistes à Aden

Sources locales : plus de 16 stations d'essence visées aujourd'hui par les frappes aériennes de l'opération Tempête Décisive à Saada Yémen

Les frappes aériennes de la coalition ont visé hier le principal château d'eau, les générateurs d'électricité et le seul dépôt de gaz de cuisine de Saada dans le nord. D'après les habitants

Les plus grandes minoteries et silos d'Aden : 5.500 tonnes/jour, capacité : 170.000 tonnes. Une ressource principale pour tout le Yémen. En flammes.

Images de la destruction du Palais du Peuple à Taïz, à côté de mon université. Un symbole de fierté.

Gros-plans du Palais du Peuple de Taïz détruit. Ce palais avait été construit par le très aimé prince AlHamdi.

Exemples de dégâts dans la ville d'Aden qui subit l'agression brutale et ininterrompue des forces Houthi/Saleh.

silos à blé et fabrique de tabac Radfan à Aden ont été détruits par les frappes aériennes saoudiennes. Ils aident vraiment

Les frappes aériennes ont détruit cet hôtel de luxe à Aden

A présent les bâtiments de la rue Al-Mualla sont sous les tirs d'obus à Aden. #Yémen #Houthistes #TempêteDécisive

Destruction à Saada après que l'opération Tempête Décisive a bombardé des maisons et des sites non militaires, des innocent sont morts aussi

Des chars houthistes pilonnent un immeuble résidentiel à Mualla, Aden

Six raids aériens sur la ville frontalière de Haradt. Six morts… tous civils.

Destruction au coeur de Sanaa. Les frappes aériennes saoudiennes visent un immeuble d'appartements dans le quartier de Jiraf de la capitale yéménite.

Un ami à moi finissait juste de construire sa ferme à Hajja. Explosée par les avions saoudiens. Il nie tout lien avec les houthistes

Il y a tout juste 5 ans Aden Yémen accueillait la cérémonie d'ouverture de la Coupe du Golfe au Stade du 22 mai. Maintenant cassé en 2

Ceci était le stade de football d'Ibb avant un raid aérien saoudien… totalement détruit.

Au moins 29 tués la nuit dernière quand les Saoudiens ont attaqué une usine de lait et de yaourts à Hodieda.

Une école élémentaire visée par une frappe aérienne saoudienne à Sahar, province de Saada.

L'université de Hodieda après le raid aérien saoudien. Il n'y avait pas d'étudiants à l'intérieur les écoles étant fermées à cause de la guerre.

Le pont reliant Taïz à la province de Lahj… détruit par un raid aérien saoudien.

Le plus gros raid aérien répertorié a secoué la capitale Sanaa le 20 avril. Ciblant un dépôt d'armes à Faj Attan, un quartier résidentiel, l'énorme explosion a fait des dizaines de morts et des centaines de blessés sans compter les destructions des bâtiments.

Quelle inconscience de larguer une bombe aussi énorme sur une ville densément peuplée ???

Photo montrant distinctement l'énorme explosion hier à Faj-Attan qui a entièrement détruit tout le quartier

La mère de toutes les explosions. Mon appartement est détruit.

Notre immeuble de cinq étages a été entièrement endommagé et des gens de mon voisinage sont sortis en perdant leur sang

Promener le chien ressemble à ça dans mon quartier aujourd'hui. Suites du bombardement de Faj Attan. Droits d'auteur.

Portes en verre brisées de l'Université de Sanaa, Faculté de commerce. C'est à 15 km de la zone de l'explosion d'aujourd'hui.

Images de la frappe de l'opération Tempête Décisive sur le pont Al-Daleel au bout de Sumarah Road à lbb.

Après les morts et destructions causées dans tous le Yémen par l'opération Tempête Décive et ses raids aériens, la poursuite des combats par les milices houthistes et pro-Saleh à Taïz, Marib et dans les gouvernorats, avec les nombreux civils innocents pris au milieux des tirs croisés, on se demande ce qu'apportera l'opération Restaurer l'Espoir ?!

Ruba Aleryani, tweete résolument :

#OpérationNotreYémen parce que nous n'avons pas besoin qu'un autre pays restaure l'espoir pour nous. Nous sommes résilients et ferons tout ce qu'il faudra pour restaurer le Yémen.

Lire aussi : GV suit à la trace la destruction des infrastructures au Yémen [anglais]

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site