Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La situation tragique au Yémen en infographies

Ruba Aleryani, une Yéménite qui étudie à l'Université de Brown [Etats-Unis], s'est attachée à présenter la situation catastrophique du Yémen sous forme d’infographies, en citant toujours les sources de ses chiffres. Ruba a 20 ans, elle vit aux Etats-Unis, et ses sujets d'étude sont à la fois le Développement et le Moyen-orient. Dans sa biographie sur Twitter, elle se décrit comme une aspirante écrivaine et photographe. Ses tweets contiennent souvent le hashtag #YemenInNumbers [LeYémenEnChiffres] pour montrer ce à quoi son pays doit faire face après un mois de guerre. Elle utilise l'art pour faire ressortir des données inexploitées, que ce soit en créant ces data-visualisations pour parler de la situation humanitaire au Yémen, ou en utilisant la photographie et la vidéo pour donner un autre point de vue sur le pays.

Le Yémen subit des frappes aériennes par la coalition arabe, conduite par l'Arabie saoudite, depuis le 26 mars. Cet assaut ne s'est pas limité aux zones militaires, ni aux zones où se trouvaient leur principale cible, les combattants Houthis qui avaient pris le contrôle de la capitale yéménite Sanaa en janvier, au détriment du President Abd-Rabbu Mansour Hadi.

La ville portuaire d'Aden, dans le sud, a elle aussi été en grande partie détruite. C'est la ville depuis laquelle les Houthis ont combattu, soutenus par les forces du Président yéménite précédent, Ali Abdullah Saleh.

Ali Abdullah Saleh avait démissionné suite aux manifestations populaires de 2011, après 30 ans de présidence. Il avait transmis le pouvoir à Abd-Rabbu Mansour Hadi, lors d'un accord négocié par l’intermédiaire du Conseil de Coopération du Golfe, conduit par l'Arabie saoudite. Ce sont ces mêmes pays qui sont en train de bombarder le Yémen. Ali Abdullah Saleh contrôle toujours une grande partie de l'armée et exerce toujours de l'influence sur le pays arabe le plus pauvre du monde.

Ruba a commencé à tweeter ses infographies le 7 avril, avant que le nombre de victimes ne double. D'après les chiffres de l’UNOCHA (le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l'ONU), recueillis auprès des structures de santé, au moins 1.244 personnes ont été tuées et 5.044 ont été blessées.

Je commence une série “le #Yemen en chiffres”. Voilà ma première infographie, basée sur les chiffres de l’#ONU (bilan estimé et temporaire).

Deuxième partie de ma série “le #Yemen en chiffres”. J'en publierai encore demain. #YemeninNumbers

Elle tweete à propos des enfants yéménites tués dans la guerre :

#YemeninNumbers: L'UNICEF estime pour le moment que 74 enfants sont morts dans le conflit yéménite. #KefayaWar

Elle parle aussi de ceux qui n'ont pas pu aller à l'école à cause de la violence qui s'aggrave, un problème qui affecte 19 des 22 gouvernorats yéménites :

#YemenInNumbers: L’#UNICEF rapporte que plus d'un million d'enfants yéménites ne peuvent pas aller à l'école à cause de ce conflit.

Elle met aussi un focus sur les enfants soldats:

#YemeninNumbers: Un tiers des combattants dans ce conflit sont des enfants. #Yemen#UNICEF

Elle n'oublie pas de mentionner les yéménites bloqués à l'étranger, désormais estimés à 10 000 :

#YemenInNumbers: Selon certaines sources, environ 4.000 yéménites sont bloqués dans des aéroports du monde entier.

Elle mentionne aussi les personnes déplacées par le conflit, dont le nombre a triplé depuis qu'elle a tweeté :

#YemeninNumbers: le nombre de personnes déplacées au #Yemen a augmenté de plus de 100.000 personnes. #KefayaWar

Lire aussiLa guerre laisse les Yéménites bloqués à l'étranger et en errance dans leur pays

En avril 2011, elle s'est aussi intéressée aux risques liés à l'alimentation et à la dépendance du pays aux importations :

#YemenInNumbers: 11,5 millions de personnes au #Yemen étaient en insécurité alimentaire avant le conflit. La combinaison de #OpDecisiveStorm [OpérationTempêteDécisive] et des #Houthis a accentué cette insécurité.

Ruba fait de nouvelles infographies chaque fois que l’Organisation des Nations Unies sort de nouveaux chiffres :

#YemenInNumbers: Le #Yemen est dépendant à 90% des importations de blé et à 100% des importations de riz. #WFP#FoodCrisis

Le 14 avril, elle a évoqué l'augmentation des prix de la nourriture et des des soins médicaux :

#YemenInNumbers: Selon #Oxfam, le prix de la nourriture au #Yemen a doublé depuis le début du conflit.

#YemenInNumbers: Avec la pénurie de médicaments et d'assistance médicale corrects, les prix de la médecine ont augmenté de plus de 300% #Yemen

#YemenInNumbers: Les prix du blé et de la farine ont augmenté de 40% dans un pays où plus de 50% de la population vit sous le seuil de pauvreté.

#YemenInNumbers: Selon l’@UNICEF, 115 enfants ont été tués au #Yemen et 172 sont blessés.

Elle a aussi réalisé une vidéo appelée Voices of Yemen, pour appeler à la fin de la guerre, dans le cadre de la campagne #KefayaWar [“Kefaya” signifie “assez” en arabe].

Récemment, elle a aussi créé sur Buzzfeed un questionnaire satirique adressé aux prétendus “experts du Yémen” qui prolifèrent : ils sont invités à y répondre avant de penser à écrire quoi que ce soit sur le Yémen.

A screen shot of one of the 10 questions on the "Yemen Expert" quiz

Une capture d'écran de l'une des 10 questions du quiz adressé aux “experts du Yémen”

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site