Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Burundi : la crise dont on ne parle pas

50000 refugees have fled Burundi ( here at the border with Tanzania)  photo via Jamii Forums

50 000 réfugiés ont fui le Burundi ( ici à la frontière avec la Tanzanie)- photo de Jamii Forums

 L'annonce de la candidature du président Nkurunziza du Burundi pour un troisième mandat (non constitutionnel au regard de la Constitution du Burundi), des violences et une crise humanitaire massive ont frappé ce pays. Au moins 50 000 réfugiés ont fui vers les pays voisins après des épisodes de violence signalées sur les médias sociaux sous les hashtags #burundichaos ou  #sindumuja. Les chiffres suivants datent du 8 mai:

Selon @Refugees, 50 000 réfugiés ont afflué vers #Tanzania #DRC & #Rwanda au cours du dernier mois #burundichaos pic.twitter.com/8id2Rawnbl

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site