Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

PayPal bloque la collecte de dons en Russie pour publier le livre de Boris Nemtsov sur la guerre en Ukraine

PayPal has blocked the account collecting funds to print copies of the "Putin.War" report. The service says it can't be used for "political aims" in Russia. Image by Richard Levine from Demotix.

PayPal a bloqué le compte qui collectait de l'argent pour faire paraître une copie du rapport «Poutine. La guerre». Les représentants de la société ont dit que celle-ci ne pouvait être utilisée à des « fins politiques » en Russie. Illustration Richard Levine avec Demotix.

PayPal, le système de paiement basé aux Etats-Unis, a bloqué un compte créé par des militants russes pour collecter des dons destinés à la publication du rapport « Poutine. La guerre ». Le rapport se base sur des documents réunis par le défunt homme politique d'opposition Boris Nemtsov, assassiné à Moscou en février 2015, et présente des preuves de l'implication de la Russie dans le conflit dans l'est de l'Ukraine ; il affirme qu'au moins 220 soldats russes ont été tués au cours de combats dans le Donbass.

Le site indépendant Meduza, orienté en priorité vers la Russie, rapporte que l'un des militants à l'origine de ce rapport, Vsevolod Tchagaïev, a publié sur Twitter une capture d'écran d'un avis du service de maintenance de PayPal déclarant que la société n'offre pas la possibilité d'utiliser ses services pour « la collecte de dons dédiés à l'activité de partis et à des fins politiques en Russie ». Tchagaïev a ensuite précisé à la radio «Svoboda» [«Liberté»] [en anglais] que les employés du bureau russe de PayPal affirmaient que « c'était la position officielle de la compagnie ».

Now it's official: PayPal a bloqué le compte qui collectait de l'argent pour imprimer le rapport «Poutine. La guerre» pour raisons politiques.
[Texte du mail en capture d'écran: «Cher Vsevolod Tchagaïev, merci de nous avoir fourni les documents nécessaires à la vérification de votre compte PayPal personnel. Après étude de ces documents, nous sommes au regret de vous informer que les limitations de ce compte ne peuvent être annulées. En effet, PayPal ne propose pas actuellement la possibilité d'utiliser son système de collecte de fonds pour financer les activités des partis ou à des fins politiques en Russie.»]

Dans un commentaire sur le site d'information russe RBC, le représentant de PayPal explique que les utilisateurs russes n'ont pas le droit de récolter des dons pour des partis politiques ou des projets en Russie, en raison « de la difficulté qu'il y aurait à appliquer les procédures de contrôle ». Le représentant n'a pas précisé comment PayPal avait déterminé que l'argent de ce compte-là était destiné au financement d'un « projet politique ». Chez YandexMoney, un système de paiement électronique russe qui est aussi utilisé par les militants pour collecter des dons, on a affirmé à RBK n'avoir aucun problème avec ce projet, étant donné que les lois russes permettent aux citoyens de réunir des fonds pour la publication de livres.

Mise à jour : Pour clarifier la position de l'entreprise à propos de cet incident, un porte-parole de PayPal a déclaré ceci à Global Voices : « PayPal Russie ne permet pas actuellement à des partis ou des activités à des fins politiques en Russie de recevoir des dons, en raison de règles locales complexes qui exigent que soit validée l'identité des donateurs. Nous nous excusons pour le désagrément causé à nos clients. »

Les internautes russes supposent que PayPal a pu céder aux pressions du pouvoir russe tout simplement parce que la société ne veut pas voir ses activités dans ce pays interrompues.

PP ne veut pas partir de Russie, voilà tout

PayPal n'est pas seule dans ce cas. Avant sa décision, 14 imprimeries différentes ont refusé d'imprimer le rapport de l'opposition russe en se référant à la « situation dans le pays ». La seule à accepter l'a fait sous condition d'anonymat.

PayPal avait déjà bloqué des comptes qui en Russie peuvent être considérés comme politiques : en mai 2014, ceux de Rosuznik [«Prisonnier d'opinion russe»], une organisation de défense des droits qui milite pour le droit des prisonniers suite aux manifestations de la place Bolotnaïa, ont été bloqués par PayPal et Qiwi, un autre service de paiement. PayPal avait alors désigné comme raison principale de cette décision « des considérations de sécurité ».

En 2010 PayPal avait, on le sait, gelé le compte réunissant des fonds pour WikiLeaks, déclarant que le site avait violé la politique adoptée par le service (probablement parce qu'il organisait la fuite d'informations secrètes), qui interdit aux utilisateurs de «recommander, encourager, aider ou renseigner autrui en vue d'une activité illégale».

Pendant ce temps, les séparatistes soutenus par la Russie dans les républiques autoproclamées du Donbass et de Lougansk (DPR et LPR) continuent à utiliser des plateformes de paiement électronique pour récolter des fonds destinés au financement de leurs activités. Le 12 mai, des employés des services de sécurité ukrainiens ont déclaré qu'ils avaient pu mettre au jour et bloquer 17 comptes, liés aux DPR et LPR, mais n'ont pu établir sous quel système ces comptes avaient été ouverts ; ils ont seulement précisé qu'ils avaient collaboré étroitement avec «un système de paiement international » pour trouver et bloquer ces comptes. Présentant cela comme un succès, des hackers citoyens d'Ukraine présidés par Evgueni Dokoudine racontent qu'ils ont bloqué pour pour plusieurs mois des comptes séparatistes sur plusieurs systèmes de paiement électronique, et affirment qu'ils ont réussi à bloquer plus de 200 comptes «terroristes» [en ukrainien] depuis juin 2014 sous des systèmes comme WebMoney, YandexMoney, PayPal et autres.

La note de PayPal aux détenteurs du compte dédié à «Poutine. La guerre» déclare carrément que son service ne soutient pas le financement d'activités politiques « en Russie ». De sorte que l'on ne sait pas clairement si les mêmes règles s'appliquent aux comptes enregistrés dans d'autres pays. Selon la politique d'utilisation de PayPal en vigueur à l'heure actuelle (comme dans sa déclinaison pour les Etats-Unis [en anglais], et internationale), la collecte de fonds pour les partis politiques ou à des fins politiques n'est pas mentionnée parmi les restrictions ou interdictions faites à son utilisation.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site