Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Parler des élections turques : outil n°1, Seçim Var

Screen Shot 2015-05-22 at 16.51.09

Les citoyens turcs vont voter pour la troisième fois en un peu plus d'un an. Les élections locales de mars 2014 ont été suivies par les élections présidentielles en août, et les élections législatives qui arrivent en juin complèteront ce cycle politique et laisseront les quelques 55 millions d’électeurs prendre un repos bien mérité.

Durant les deux prochaines semaines, cet auteur écrira de brefs posts sur l’élection à venir, avec un focus sur des outils open source que des développeurs rendent accessibles pour augmenter la participation des citoyens à ce vote très tendu politiquement.

Outil n°1: Seçim Var

Mi-avril, un groupe d'étudiants en Communication, qui suivait un cours appelé “Cultures digitales” à l'Université de Bilgi à Istanbul, a mis en place le projet Seçim Var, qui peut être traduit par “Il y a un vote”. Utilisant le serveur de  crowdmap.com, Seçim Var est une branche de l'initiative plus large qu'est Ushahidi :

Ushahidi, Inc. est une entreprise sans but lucratif qui développe des logiciels gratuits et open source (LGPL) pour collecter, visualiser, et cartographier de manière interactive des informations. Ushahidi (“témoins” ou “témoignage” en langue swahilie) a créé un site à la suite des conflits liés aux élections présidentielles kényanes de 2007 […], en collectant par e-mails et textos des témoignages visuels des violences, puis en les plaçant sur la carte de Google Maps.

L'organisation utilise le concept de collecte participative de données [crowdsourcing] pour le militantisme social et la responsabilité publique, se posant comme un premier modèle de ce qui a été appelé l'”activisme cartographique”—la combinaison d'un activisme social, du journalisme citoyen et de la géolocalisation des informations. Ushahidi offre des produits qui permettent à des observateurs locaux de soumettre leurs témoignages et rapports en utilisant leurs téléphones portable ou Internet, tout en créant dans le même temps, une archive temporelle et géolocalisée des événements.

Cette cartographie électorale mise en place par les étudiants, qui a déjà reçu une couverture médiatique conséquente de la part des principaux médias, ainsi qu'une très bonne promotion du côté des réseaux d'initiatives citoyennes en ligne, est destinée à aller beaucoup plus loin qu'un simple projet de classe.

Le groupe a déjà coopéré avec un collectif turc de journalisme citoyen, Dokuz8Haber, qui vérifiera les nouvelles informations sur l’élection en temps réel. Les vérifications de Dokuz8Haber seront mises en valeur avec un tag spécifique, “vérifié”.

Environ 20 étudiants volontaires sont modérateurs : ils surveillent plusieurs hashtags en lien avec l'élection (#SeçimVar, #Seçim2015), ainsi que les témoignages des citoyens et la couverture médiatique. Il y a trois principaux types de rapports : informations venues de la rue, informations des médias et informations des urnes.

Tous les rapports et articles produits au cours de cette initiative sont téléchargeables, fournissant une information prête à l'emploi à la fois pour les journalistes et les partis participant à l'élection. Au delà de cette élection, ce projet a pour but de donner une impulsion nationale au journalisme et au reportage citoyens.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site