Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Pourquoi le Président malgache n'est pas encore destitué (contrairement à ce que disent les médias)

Capture d'écran des titres de la presse sur Madagascar, via Google News

De nombreux médias ont rapporté la destitution du président malgache Hery Rajaonarimampianina. Si 121 députés sur 125 ont voté en faveur de sa destitution, voici pourquoi on peut s'attendre à ce que le président reste en place jusqu'à nouvel ordre :

  1. La motion de destitution doit être entérinée par la cour constitutionnelle. La procédure peut nécessiter un long délai pour l'examen des allégations.
  2. La légitimité du vote a été contestée avec des accusations de comptage frauduleux.

Les observateurs malgaches donnent leurs interprétations des motivations à ce vote de destitution.

1 commentaire

  • […] De nombreux médias ont rapporté la destitution du président malgache Hery Rajaonarimampianina. Si 121 députés sur 125 ont voté en faveur de sa destitution, voici pourquoi on peut s'attendre à ce que le président reste en place jusqu'à nouvel ordre : La motion de destitution doit être entérinée par la cour constitutionnelle. La procédure…  […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site