Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

L'énorme incendie d'un dépôt de carburant près de Kiev excite les spéculations des internautes ukrainiens

People watching the fire near Vasylkiv, Ukraine, on June 8, 2015. Image by Maksym Kudymets from Demotix.

Des gens observent l'incendie près de Vasylkiv, Ukraine, le 8 juin 8, 2015. Photo Maksym Kudymets sur Demotix.

Un énorme incendie fait rage depuis lundi soir dans un dépôt de produits pétroliers près de Vasylkiv, une agglomération proche de Kiev, la capitale ukrainienne, et fait monter les craintes de pollution de l'air et les spéculations des internautes quant à l'origine du sinistre. Lors de l'écriture de cet article [mercredi soir], quatre personnes étaient mortes en combattant le brasier, et au moins quatorze blessées, ou intoxiquées par les émanations.

L'installation compte 17 réservoirs de stockage, d'une contenance chacun de 900 mètres cubes d'essence ; quatre au moins ont totalement brûlé. Selon les services d'urgence ukrainiens, le feu a débuté lundi soir dans une des cuves, et s'est rapidement propagé aux réservoirs voisins. Pompiers, sauveteurs et garde nationale sont sur les lieux et combattent l'incendie.

Mardi matin, le ministre ukrainien de l'Intérieur Arsen Avakov tweetait qu'une explosion s'était produite pendant l'intervention, tuant plusieurs pompiers.

Explosion au dépôt pétrolier de Vasylkiv. Gigantesque. Des pompiers tués… Les services d'urgence mettent tous les moyens. La Garde Nationale est en alerte. Nous travaillons.

Les premières vidéos sur les lieux de l'incendie montraient d'énormes panaches de fumée noire et un brasier, des installations et équipements de stockage anéantis.

L'incendie documenté par les internautes sur les médias sociaux
Dès que la nouvelle de l'incendie s'est propagée, les internautes des environs se sont mis à poster des photos et vidéos saisissantes du brasier et de la fumée autour des installations.

Pour étayer les informations que le feu menaçait de se propager à une base militaire voisine et à d'autres dépôts de carburant, des utilisateurs ont créé une carte contextuelle de la zone. Le dépôt est situé dans le village de Kryachki, district de Vasylkiv, à près de 40 km de la capitale ukrainienne.

En rouge : dépôt d'essence BRSM – orange : périmètre de tir – vert : dépôt de l'armée – bleu : dépôt d'essence KLO

Les drones, vite devenus des outils précieux de reportage pour ceux qui couvrent le conflit en Ukraine, ont été utilisés pour enquêter sur les dommages causés par l'incendie.

Tout ce que vous vouliez savoir sur l'incendie à Vasylkiv, vu du ciel. Les drones, ce n'est pas que pour la guerre )

Les services d'urgence ukrainiens ont également publié une multitude de photos sur Facebook dépeignant les efforts pour éteindre l'incendie.

Craintes de risques sanitaires
Les sauveteurs ont évacué les habitants du voisinage immédiat jusqu'à plusieurs kilomètres autour de l'incendie, bien que les derniers communiqués officiels indiquent que le foyer principal a été “localisé” et est sous contrôle. Le conseil municipal de Vasylkiv, la petite ville la plus proche de l'installation, a dit aux habitants de fermer leurs fenêtres et d'éviter de sortir, faisant craindre une émission de particules toxiques. Les services de l'environnement ont eu beau affirmer que les niveaux de particules dans l'air restaient à l'intérieur des normes de sécurité, les internautes n'en partagent pas moins trucs et conseils pour minimiser les dommages possibles.

Une de mes connaissances, chimiste du pétrole, conseille aux Kiévains de manger des pommes séchées (la pectine élimine les métaux lourds), de se laver les cheveux chaque jours et de ne pas se faire mouiller par la pluie.

Qu'est-ce qui a provoqué l'incendie ?
Les responsables publics ont déclaré qu'une origine terroriste de l'incendie était peu probable, une enquête a été toutefois ouverte pour rechercher la possibilité d'une intervention extérieure. La plupart des spéculations tournent jusqu'ici autour de l'entreprise de stockage pétrolier et ses propriétaires.

Le dépôt de pétrole en feu appartient à l'ex-ministre de l'Energie de Ianoukovitch, pas d'enquête sur les attentats précédents. Une odeur d'oligarques.

Certaines sources ont insinué que des concurrents du propriétaire seraient les commanditaires. Pour sa part, l'homme politique de Kharkiv Guennadi Korban suspecte une fraude à l'assurance et affirme que Stavitsky (le propriétaire supposé) a pu vouloir dissimuler des pratiques commerciales opaques. Le journaliste d'investigation Dmytro Gnap, citant ses propres sources, a expliqué que le stockage de carburant était connu pour produire une essence diluée, et qu'une erreur dans le processus de fabrication avait pu déclencher l'incendie.

Ces théories du complot et d'autres encore, ont énervé certains utilisateurs de médias sociaux qui ont ironisé sur l'arrivage soudain d'experts de salon, récurrent en temps de crise.

Les astrologues ont annoncé une semaine de spécialistes en extinction de réservoirs de pétrole. La quantité d'analyses et [d'accusations] de traîtres a augmenté de 154 %.

[NdT : Ce jeudi, le feu n'était toujours pas maîtrisé.]

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site