Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

L'Iran omniprésent dans les révélations deWikileaks en provenance d'Arabie Saoudite

Iran and Saudi Arabia have long challenged each other for geopolitical influence in the region, most recently during the 'proxy war' in Yemen. Wikimedia image.

L'Iran et l'Arabie Saoudite rivalisent de longue date pour dominer politiquement le Moyen-Orient. Dernier en date de leurs théâtres d'affrontement : la “guerre par procuration” au Yémen. Image Wikimedia.

La nouvelle mine d'information de Wikileaks avec les documents du ministère saoudien des Affaires Etrangères reflète son souci de son rival régional, l'Iran.

Les 23 premiers documents publiés sont des briefings quotidiens du Ministère au sujet de l'Iran.

La trouvaille la plus fascinante jusqu'à présent, les 23 briefings quotidiens sur l'Iran, 06, 10 et 11

Les usagers de médias sociaux ont également relevé le souci de l'Iran dans les dépêches. Sur les 60.000 documents révélés à ce jour, 1.500 environ contiennent les mots Iran ou Iranien en anglais et arabe. A mesure qu'avance l'analyse des documents, apparaîssent les préoccupations particulières du Ministère des Affaires étrangères en rapport avec l'Iran.

Ce document divulgué montre l'inquiétude saoudienne quant à un avion de combat conçu en Iran

L'Arabie Saoudite se méfiait des relations Iran-Egypte pendant la présidence Morsi

Les câbles saoudiens montrent la fixation aveuglante de l'Arabie Saoudite sur l'Iran et le chiisme.

Pépite des câbles saoudiens : la panique totale vis à vis de l'Iran pendant le Printemps Arabe, signée par Fayçal, le ministre des affaires étrangères d'alors

Les documents divulgués du Ministère des affaires étrangères comprennent des dépêches sur l'interférence avec les émissions de l'IRIB [NdT : la Radio-Télévision de la République d'Iran]

Certains usagers saoudiens de médias sociaux ont clamé que les fuites résultaient d'une attaque informatique iranienne, une affirmation douchée par d'autres.

Si ça vous a échappé, l'Iran a piraté les ordinateurs du gouvernement saoudien et transféré des tonnes de documents à wikileaks, qui les a mis en ligne

Les câbles saoudiens font perdre la tête aux libéraux arabes. Aucun commentaire sur les politiques destructrices du régime saoudien. Que Iran Iran Iran

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site