Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Tunisie: 37 victimes dans l'attentat de Sousse

Police reinforcements in Sousse after gunmen killed 28 people, mostly tourists, on a beach. Photo credit: Saber ben Hasen. Shared on Twitter by @subaruplus

Forces de sécurité à Sousse après le massacre de 28 personnes sur la plage, pour la plupart des touristes. Photo Saber ben Hasen. partagée sur Twitter par @subaruplus

Au moins 37 personnes, pour la plupart des touristes, ont été tuées lors d'une attaque perpétrée par des individus armés sur une plage de la station balnéaire de Sousse située à 140 kilomètres de Tunis.

Ministère du Tourisme : 27 morts et 18 bléssés, pour la plupart originaires de l'Allemagne, la Belgique, le Royaume-Uni et la Russie

La police a abattu un des tireurs alors qu'un deuxième suspect été arrêté, rapportent les médias locaux.

Flash info: 2ème suspect de l'attaque terroriste arrêté.

C'est la deuxième attaque perpétrée contre des touristes étrangers en l'espace de moins de 4 mois après celle du musée du Bardo, le 18 mars, lors de laquelle 22 touristes et un officier de police ont été tués par des terroristes.

 Voir Global Voices Checkdesk: Tunisia: Attack on Tourist Hotel in Resort of Sousse

Jusqu'à présent l'attentat n'a pas été revendiqué. Cependant, depuis 2012, la brigade Okba Ibn Nafaa, un groupe lié à Al-Qaida au Magreb islamique (AQMI), a perpétré un grand nombre d'attaques meurtrières contre la police et les forces armées. De plus, l'EI a également revendiqué l'attaque contre le musée du Bardo en mars.

Cette attaque a été coordonnée et porte probablement la signature d'EI dans 3 pays, 3 continents: France, Koweït et Tunisie.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site