Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les proches d'Hervé Cornara se souviendront du “type formidable”, pas de “la victime décapitée d'un fou”

hervecornara2

Hervé Cornara – via @ldecrion CC-BY-20

Hervé Cornara était le patron d'ATC, une entreprise de transport et livraisons à Chassieu, dans la banlieue de Lyon. Mais il était d'abord le père d'un jeune homme et une personne très appréciée de sa famille et de ses collaborateurs. Il a été tué et décapité par Yassin Salhi à côté d'un drapeau de l'E.I. sur les lieux d'une usine de Saint-Quentin-Fallavier, en Isère. Salhi était chauffeur-livreur dans cette société. Père de trois enfants, il est né en France, à Pontarlier, sa mère vit actuellement au Maroc, son père, décédé, était Algérien. Les proches d'Hervé Cornara le décrivent comme un père aimant et un collègue de grande valeur :

Il était investi, c'était quelqu'un qui voulait toujours aider les gens. Je vais continuer ce qu'il a commencé

Pascal Servino, un de ses amis, ajoute :

C'était un homme affectueux, généreux. Il était strict sur le quartier : dès que quelque chose n'allait pas, il se mobilisait pour résoudre les problèmes. Il va nous manquer.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site