Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Sur Twitter, “El Chapo”, vrai ou faux, menace Donald Trump pour ses propos racistes sur les Mexicains

Uno de los memes creados por usuarios sobre la fuga del Chapo Guzmán y Donald Trump.

- El Chapo : “Répète un peu ce que tu disais sur les Mexicains pour voir ?” – Trump : “C'était juste une blague, Chapo !” “L'évasion de Chapo Guzmán” : un des nombreux mèmes qui ont vu le jour sur les réseaux sociaux en référence à l'évasion d'“El Chapo” ainsi qu'à la polémique autour des propos racistes de Donald Trump à l'égard des Mexicains.

Un compte Twitter au nom du narcotrafiquant Guzmán Loera, dit “El Chapo”, a menacé le magnat de l'immobilier Donald Trump, à la suite de propos désobligeants tenus par l'homme d'affaire à l'égard des immigrants mexicains.

Donald Trump, qui s'est engagé dans la course à l'élection présidentielle américaine de novembre 2016 en tant que représentant du Parti Républicain, a raillé le Mexique en tweetant depuis son propre compte en réaction à l'évasion récente de Guzmán Loera :

Le plus grand baron de la drogue du Mexique évadé de prison. Une corruption sans limites, et les Etats-Unis en payent le prix. Je vous l'avais dit !

Le magnat a également profité de l'occassion pour faire remarquer qu'”El Chapo” et les cartels de la drogue utilisent la frontière impunément, et d'ajouter qu'ils en tirent des milliards de dollars. “Pendant que nous, on récolte assassins, drogue et criminalité, eux récoltent l'argent”, a-t-il déclaré.

Enfin, après que le grand public et les médias lui ont demandé de présenter ses excuses pour avoir affirmé que le Mexique n'envoyait que des individus douteux de l'autre côté de la frontière, Donald Trump a renchéri, écrivant que “cela s'était révélé vrai” dans un tweet où il identifie “El Chapo”.

Samedi soir, sur les comptes Twitter dont “El Chapo” ainsi que des membres de sa famille seraient détenteurs, on savourait d'avance l'évasion du chef de cartel. Le compte @elchap0guzman, aux 200 000 abonnés et qui serait géré par le leader du cartel de Sinaloa, a fait savoir qu'il avait déjà retrouvé ses enfants, Archivaldo et Alfredo Guzmán.

La personne en charge du compte a également lancé diverses menaces et injures contre Donald Trump en réponse aux commentaires de ce dernier sur Twitter.

Continue à me les briser et je te fais ravaler tes put**** de mots sale enc*** de blanc

Du pain bénit pour les utilisateurs de réseaux sociaux, qui ont réagi sur le ton de l'humour par l'intermédiaire de détournements :

Memes Mexico Trump and El Chapo

“El Chapo” s'est évadé de la prison fédérale d'Altiplano samedi dernier, aux alentours de 21 heures (heure locale). L'évasion a été confirmée dimanche par la commission de sécurité du Mexique, la Comisión Nacional de Seguridad (CNS).

Le directeur de la CNS, Monte Alejandro Rubido García, a révélé qu'une fouille de la cellule avait permis de découvrir un trou de 50 cm par 50 cm près de la douche. Guzmán Loera a descendu un conduit vertical de 10 mètres grâce à une échelle pour ensuite rejoindre un tunnel de près d'un kilomètre et demi de long. Le tunnel, équipé d'électricité et de canalisations, était bien éclairé et ventilé.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site