Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le pape François en Amérique latine : “les idéologies se terminent mal, elles sont inutiles”

Le pape François s'en prend aux idéologies

Le pape François a achevé son voyage de 8 jours en Amérique du Sud, où il a célébré des messes gigantesques dans les trois pays où il s’est rendu : Equateur, Bolivie et Paraguay. Le message du souverain pontife était axé sur la paix et les plus démunis. Il a également appelé à « jouer franc jeu et à bannir la corruption ».

Mais c’est le samedi 11 juillet, lors de la clôture de ce voyage à Asuncion, qu’il a prononcé le discours le plus politique de son périple en disant :

« Les idéologies se terminent mal, elles sont inutiles. Les idéologies ont une relation incomplète, maladive ou mauvaise avec le peuple. Les idéologies ne tiennent pas compte du peuple. Au siècle dernier, les idéologies ont engendré des dictatures, elles pensent pour le peuple mais elles empêchent le peuple de penser ».

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site