- Global Voices en Français - https://fr.globalvoices.org -

Les communistes russes veulent surfer sur la vogue des selfies

Catégories: Europe Centrale et de l'Est, Russie, Ukraine, Arts et Culture, Cyber-activisme, Histoire, Humour, Liberté d'expression, Médias citoyens, Politique, RuNet Echo
Russian Communists want to make Lenin hip again—using the power of selfies. Images mixed by Tetyana Lokot.

Les communistes russes veulent remettre Lénine dans le vent, grâce à la mode des selfies. Photo-montage de Tetyana Lokot.

[Billet d'origine publié en anglais le 2 août] Se prendre en selfie est devenu un passe-temps controversé en Russie, surtout depuis que la police a qualifié l'activité de “dangereuse” en lançant une campagne spéciale appelant à réduire les risques [1] et en faveur de “selfies sans danger [2]“. Mais les Russes adorent les selfies et rien ne les en privera.

Les communistes ont pris le train en marche et avancé l'idée d'une flashmob nationale de “Selfies avec Lénine”, selon eux moyen “économique et efficace de populariser auprès de la jeunesse l'image de la figure de proue du prolétariat mondial”. Dans un appel à Guennadi Ziouganov, président du Parti communiste russe, l'Union de la jeunesse communiste-léniniste de la république russe des Komi a aussi argué que la flashmob permettrait de faire un inventaire de toutes les statues de Lénine qui parsèment le pays. Une idée déjà testée par ces jeunes militants en avril 2015.

Ziouganov a déclaré [3] au journal Izvestia son soutien enthousiaste à cette initiative.

Идея очень правильная, тем более что благодаря ей мы сможем увидеть, в каком состоянии находятся памятники Ленину. Непременно поддержим. Думаю, Владимир Ильич будет благодарен.

Une idée très juste, d'autant qu'elle nous permettra de constater l'état des monuments à Lénine. Nous la soutenons totalement. Je suis sûr que Vladimir Ilitch [Lénine] [nous en] sera reconnaissant.

Réagissant à cette proposition de campagne au nom de l'ONG russe d'histoire et de défense des droits de l'homme Mémorial, Nikita Petrov a parlé de “domestication du tyran” et de “tentative pour banaliser Lénine”, concluant à une manoeuvre désespérée qui ne sauvera pas le “régime communiste”.

Les selfies avec Lénine apparaissent déjà régulièrement sur l'Internet russe, même si la plupart des photos expriment plus de sarcasme que de sincère adulation pour la figure de Lénine. En juin, les médias russes ont relaté un incident drôlatique dans la ville de Prokopievsk (district de Kemerovo) : un ivrogne local avait disloqué [4] une statue de Lénine en voulant y poser pour un selfie.

TJournal a fouillé Instagram, et en a ramené une abondante moisson [5] de selfies russes avec statues diverses et variées de Lénine de tout le pays, généralement avec le hashtag #селфислениным [6] (#selfieaveclénine).

#селфислениным [7]

A photo posted by Sandra_st (@bird_sandra) on

Photo de bird_sandra [7] : #selfieaveclénine

My name is Bond. Вова Bond. Вова Ильич Bond. #Россия #Москва #лето #парк #музеон #лол #Ленин #Вова #Бонд #Russia #Moscow #summer #park #lol #fun #smile #Lenin [8]

A photo posted by Андрей (@andrsonl) on

Photo de andrsonl [8] : Je m'appelle Bond. Vova Bond. Vova Ilitch Bond. [Vova est le diminutif russe de Vladimir]

#селфислениным #grutoparkas #дядяленинговоритмамунадослушаться [9]

A photo posted by @murzique on

Photo de murzique [9]: #selfieaveclénine #grutoparkas [10] [Un musée de plain-air de symboles soviétiques, en Lituanie] #onclelénineditquilfautobéiràmaman

First kiss. #kiss #Lenin #ulanude #sunnyday #happy #Ленин #уланудэ #солнечныйдень [11]

A photo posted by Darima Song (@moonlighttdz) on

Photo de moonlighttdz [11] à Oulan-Oudé: Premier baiser.

Le RuNet, à son habitude, s'est approprié la plaisanterie. Les internautes ont aussitôt affirmé que la campagne de selfies n'était qu'un premier pas, et que d'autres usages possibles de Lénine et sa célèbre représentation étaient sa location pour les fêtes [12] et les mariages, et la promotion du tourisme étranger en Russie grâce à sa “marque” (ce qui a déjà été fait, clin d'oeil supplémentaire).

Ilitch a bien voulu et nous l'a ordonné.

D'autres commentateurs ont souligné le ridicule de cette campagne et ont suggéré de rassembler les symboles du communisme dans un parc d'attraction [15], ce qui débarrasserait le paysage de toutes les statues et plaques de rues inopportunes.

La Russie se targue actuellement de plus de 6.000 monuments à Lénine [16] à travers le pays, et les autres Etats post-soviétiques ne sont pas en reste. A noter que l'Ukraine a vu déboulonner [17] nombre de statues de Lénine pendant le mouvement contestataire d'Euromaïdan [18] puis au long de la guerre contre les supplétifs russes en Ukraine orientale, un phénomène surnommé Ленинопад [19] (Chute de Lénine). La Russie a aussi connu des tentatives de démontage : une statue de Lénine devant la gare de Finlande à St. Pétersbourg s'est retrouvée avec un large trou à l'arrière-train suite à une explosion le 1er avril 2009.