Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les Afghans en famille : “Grandir à l'Afghane” sur Twitter

Mother's Day in Afghanistan 2010. Wiki image.

Fête des mères en Afghanistan, 2010. Wiki image.

[Billet d'origine publié le 27 juillet] Pour les Afghans dans leur pays et ailleurs, les traditions nationales, depuis le thé à la cardamome jusqu'au retard perpétuel, sont inséparables de leur identité.

Ces dernières semaines, les Afghans partagent avec le hashtag #GrowingUpAfghan [Grandir à l'afghane] leurs réflexions sur la famille, le pilaf, les mariages géants et bien d'autres choses encore.

A l'arrivée : nostalgie, humour, et affection débordante pour leur pays.

Les parents restent toujours des parents…

Les jeunes Afghans vivent généralement avec leurs parents jusqu'au mariage, et l'autorité de leurs aînés sur la maisonnée n'est jamais contestée. Les parents afghans sont très exigeants avec leurs enfants et ne manquent pas une occasion de leur rappeler qu'il existe quelqu'un qui réussit mieux qu'eux. Ceci pour encourager leurs enfants à travailler d'arrache-pied :

Quand en famille c'est tout le temps “Pourquoi tu ne peux pas être comme untel” Ce soir avec @HabibKhanT

… mais vraiment toujours !

Grandir à l'afghane résumé en une phrase : “Que vont dire les gens ?”

Et de fait, les Afghans sont les éducateurs les plus opiniâtres du monde. Je n'ai pas oublié comment ma mère me forçait à parler au téléphone aux gens de la famille, me rappelant de leur demander des nouvelles de leurs enfants sans oublier personne de chez eux. Elle n'était pas la seule !

Quand vos parents vous forcent à parler au téléphone à la famille

Quand les Afghans rendent visite à leur famille et y restent déjeuner ou dîner, leurs mères s'assurent qu'avant de repartir toute la vaisselle des hôtes est impeccablement propre. Preuve que leurs enfants sont bien élevés :

Quand votre mère vous faisait laver la vaisselle chaque fois que vous rendiez visite à de la famille

La grasse matinée, c'est pour les mauviettes, jour de semaine ou pas :

Votre père vous réveille à 6 h du matin sans raison le week-end parce qu'il ne faut pas être paresseux dans la vie.

Les punitions sont toujours collectives :

Quand un de vos frères et soeurs a fait une bêtise mais que votre mère vous punit tous

Tout peut servir au rangement :

Non, il n'y a pas de gâteaux secs là-dedans, c'est la boîte à couture

Photo from afghan aid.org.uk. Licensed to reuse.

Source photo afghan aid.org.uk. Reproduction autorisée

Le thé est au centre de la vie quotidienne afghane, rares sont ceux qui se contentent d'une théière par jour.

Mon père me demande de lui préparer du thé et il fait 29° dehors

Manger et avoir des invités sont le meilleur d'une enfance afghane. Surtout manger :

Super fête de l'Aïd, l'hôte n'a pu s'empêcher de ne toucher à aucune de ces [bonnes] choses

Au sommet du répertoire culinaire afghan, on trouve Bolani (une galette farcie aux légumes gratinés ou frits), pilaf (du riz avec viande, raisins secs, carottes, pistaches et amandes) et mantu (raviolis fourrés à la viande) :

Le meilleur de #GrandirAL'Afghane

Mais si vous avez le choix entre repas et invité, préférez l'invité, car n'oubliez pas, les parents restent toujours des parents :

Quand vous ne pouvez pas manger les noix et fruits secs offerts sans que votre mère vous assassine après le départ des invités

Même si cet invité est votre parent le moins généreux :

Quand tu demandes ton cadeau d'Aïd à cet oncle afghan… 😂 argh pourquoi kaka jan est-il si radin

Le journaliste Frud Bezhan évoque les mariages géants, avec des milliers d'invités. Pas seulement occasions de retrouvailles familiales, mais aussi pour les parents de rechercher des femmes pour leurs fils :

Quand tu vas à un mariage et que ta mère et tes tantes essaient de te choisir une épouse

Et chaque invité doit être salué sans exception :

Quand il faut dire bonjour à plus d'un million de personnes à la moindre réception

Magré d'autres grandes qualités, ou peut-être à cause d'elles, les Afghans ne sont jamais à l'heure. S'ils disent qu'ils seront là dans 5 à 10 minutes, comprenez qu'ils cherchent encore quelle tenue mettre, ou qu'ils viennent juste de sortir de chez eux, et attendez-vous à une demi-heure ou une heure de retard.

Quand 10 minutes peuvent être aussi bien une demi-heure qu'une journée entière

Quand vous dites à quelqu'un au téléphone que vous serez là dans 5 minutes, sachant très bien que vous venez de partir et que vous n'êtes pas près d'arriver ;)

Cerise sur le gâteau, la mode c'est “il faut souffrir pour être belle”.

La robe la plus lourde que vous essayerez jamais, avec des tas de bracelets et un [lourd] diadème

Le hashtag reste en tendance et les Afghans continuent à échanger des souvenirs.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site