Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Des start-ups africaines remportent le concours “FinTech for Agriculture 2015″

Deux start-ups africaines ont remporté un concours régional organisé par Village Capital :

Village Capital a annoncé le 7 juillet dernier le nom des premiers vainqueurs de son programme innovant, FinTech for Agriculture 2015. Ce programme soutient des entrepreneurs afin de rendre les services financiers plus abordables et accessibles pour des petits exploitants agricoles et d'autres personnes non-bancarisées en Afrique de l'Est. Il est soutenu par la Fondation DOEN, la Fondation MasterCard et Duncan Goldie-Scot.

Plus de 65% des Africains sub-sahariens n'ont pas recours aux institutions financières ou aux comptes mobiles pour épargner ou emprunter de l'argent. L'accès aux services financiers peut être particulièrement difficile pour les petits exploitants agricoles, souvent éloignés d'un point d'accès financier. De plus, de nombreux entrepreneurs prometteurs en phase de démarrage, confrontés au problème, ne trouvent pas les ressources dont ils ont besoin pour prendre leur envol.

Le programme East Africa: FinTech for Agriculture 2015 de Village Capital a fourni ces ressources à 12 entrepreneurs prometteurs dans les premières étapes de leur développement et provenant de toute l'Afrique de l'Est. Ce programme les a également soutenus au travers d'une formation en développement commercial, de mentorat et via des opportunités de rencontre de clients potentiels et d'investisseurs. A la fin de ce programme de 12 semaines, les entrepreneurs participants se sont évalués à partir de 6 critères, et ont choisi les deux entreprises qui ont chacune reçu un investissement de 50 000 USD. Les deux entreprises séléctionnées sont :

Atikus Insurance (Rwanda); élargit l'accès au crédit en augmentant la capacité des PME prêteuses via une assurance repensée et une technologie de gestion des risques.

Farmerline (Ghana, se développant à l'Afrique de l'Est); fournit des informations agricoles précises et à jour aux agriculteurs et fournit également aux parties prenantes une technologie leur permettant de mieux travailler.

[Tous les liens de cet article renvoient vers des pages en anglais.]

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site