Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le “quartier coloré” de Gaza crée de l'espoir en Palestine

Gaza's Al Zaytoun is known as "the colorful neighborhood." (Source: Institute for Middle East Understanding, IMEU)

Cette histoire réelle a des airs de conte pour enfant. Surnommé “le quartier coloré”, Al Zaytoun à Gaza est peint de couleurs joyeuses.

Mohammed Al Saedi est l'artiste de cette histoire, un homme d'inspiration et visionnaire, qui a mis en place ce projet chez lui cette année. Avec l'aide de bénévoles, les couleurs ont coulé dans les rues, jusqu'à ce que 30 maisons aux alentours soient décorées. Les murs de Al Zaytoun sont couverts de jardins verticaux dans des cadres lumineux, de frises de bateaux au soleil couchant et d'illustrations de plantes grimpantes qui s'enroulent dans les coins des bâtiments.

Al Jazeera explique que des familles se sont mises à planter des jardins urbains, dont de la roquette, des aubergines, des tomates et des pastèques, ajoutant ainsi des nuances de vert, de rouge et de violet à cet arc-en-ciel urbain.

Al Saedi décrit ses motivations :

Les guerres créent la dévastation et en y ajoutant les effets du siège, les nerfs lâchent, ce qui entraîne une souffrance psychologique à long terme. Donc je voulais créer une atmosphère sereine emplie de fleurs et de couleurs pour essayer de guérir la souffrance et le mal-être psychologique dus au siège. Des pierres détruites, si Dieu le veut, nous construirons des jardins et des vases emplis de fleurs et de couleurs apaisantes.

Le reportage de Global Voices sur la guerre de 50 jours entre Israel et Gaza en juillet -août 2014 rapporte qu'environ 40 pour cent des régions urbaines de Gaza ont été détruites, dont 96 000 maisons.

La restauration de Al Zaytoun a été financée par le Tamer Institute for Community Education [l'Institut Tamer pour l'éducation communautaire], basé à Ramallah en Palestine. D'après leur site web, l'ONG travaille à Gaza et en Cisjordanie, elle encourage les projets de renouvellement culturel, l'alphabétisation et le développement d'une enfance saine grâce à l'expression créative.

Habitant ce quartier, Maram et Asmaa, âgées de 9 et 10 ans, ajoutent :

On était vraiment heureuses quand ils ont peint le quartier. Il est devenu très joli et quand on y joue, on a du plaisir, pas comme avant.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site