Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

C'est la dernière fois que ce patron de café cherche des ennuis à la soeur autiste d'un top-model

Natalia Vodianova et sa soeur Oksana. Photographie largement partagée sur Facebook.

Natalia Vodianova et sa soeur Oksana. Photographie largement partagée sur Facebook.

Une juste indignation s'est propagée la semaine dernière quand les internautes russes ont eu vent d'une nouvelle histoire de cruauté dans les provinces du pays. Cette fois-ci, le gérant d'un café appelé “Flamingo” et situé à Nizhny Novgorod a renvoyé de son établissement une cliente de 27 ans prénommée Oksana, souffrant d'autisme et de paralysie cérébrale depuis sa naissance. Il lui a dit qu'elle effrayait les clients potentiels.

L'incident a gagné une attention médiatique non négligeable, et cela en grande partie parce que Oksana est la soeur de la top-model russe mondialement célèbre Natalia Vodianova.

Natalia Vodianova a profité de sa célébrité pour mobiliser du soutien pour sa soeur. Sur Facebook, elle a décrit le désagréable incident dans le café avec sa soeur dans un post qui a maintenant été partagé plus de 44 000 fois et qui a été “liké” plus de 106 000 fois. Selon Natalia Vodianova, sa soeur passe une grande partie de ses journées à marcher dans le quartier autour de sa maison. Quand sa soeur est fatiguée, sa soignante l'amène dans le café le plus proche. La semaine dernière, alors qu'elles cherchaient à s'asseoir et à se reposer, le gérant a demandé à ce qu'elles partent, disant à la responsable d'Oksana “de se soigner elle et sa fille avant de se montrer en public”.

Les personnes qui sont dans la situation d'Oksana, toutefois, ne peuvent pas être persuadées de faire quoi que ce soit par force ou intimidation, et sa soignante a demandé au gérant du café un peu plus de temps pour la convaincre. Au lieu d'attendre, le responsable a appelé la sécurité. Quand la mère d'Oksana et sa soeur arrivèrent enfin, le gérant a menacé d'appeler la police. Finalement, les deux parties ont porté plainte auprès des forces locales de police.

Natalia Vodianova souligne que ce qui est arrivé à sa soeur n'était pas un incident isolé, mais la réalité de la vie quotidienne pour les personnes qui ont des besoins particuliers et leurs familles.

“Aidons les organisations et les oeuvres caritatives qui oeuvrent chaque jour à la construction d'une société inclusive en Russie – aidons-les avec notre désir de devenir cette société”, écrit Natalia Vodianova. La top-model elle-même est à la tête de Naked Heart Foundation, qui depuis 2004 cherche à changer la perception qu'a la société des personnes souffrant de handicaps. En 2011, encouragée par son expérience du handicap dans sa propre famille, elle a lancé le programme “Every Child Deserves a Family”.

Depuis qu'il s'est attiré une mauvaise réputation comme ennemi des personnes handicapées, le café de Nizhny Novgorod a rapidement fermé ses portes, et son propriétaire risque à présent cinq ans de prison pour avoir “atteint à la dignité humaine”. Natalia Vodianova, cependant, a appelé au calme, demandant de “ne pas échanger une tolérance zéro contre une autre”.

Les services de police locaux n'ont toutefois pas laissé le café s'en tirer. Les responsables du Rospotrebnadzor (l'agence russe de droits des consommateurs et du bien-être humain) a récemment mené des contrôles au café “Flamingo” et infligé des amendes (d'un montant d'environ 3 millions de roubles, soit 40 000 euros) pour une série de manquements à la règlementation, incluant l'absence de certains dispositifs anti-incendie et d'une rampe d'accès pour les handicapés.

Interrogée à propos de la sévère amende, Natalia Vodianova a affirmé qu'elle préférait le voir condamné à des travaux d'utilité publique. “Je suggère de remplacer l'amende par du bénévolat dans un de nos camps de jeunesse péri-scolaires”, a-t-elle expliqué. “Je suis peut-être idéaliste, mais je pense que cela leur serait très profitable”.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site