Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

En Russie, il est illégal de partager ce dessin animé de ‘Donald Duck’

Capture d'écran : Walt Disney, "Der Fuehrer's Face" (1942) / YouTube

Capture d'écran : Walt Disney, “Der Fuehrer's Face” (1942) / YouTube

A Tomsk, deux hommes ont été condamnés pour avoir partagé en ligne du matériel extrémiste illégal : ils avaient mis en ligne des chansons d'un groupe militant pour la suprémacie blanche ainsi qu'un dessin animé antifasciste de Walt Disney de 1942, Der Fuehrer’s Face, avec Donald Duck pour personnage principal, et qui a gagné l'Academy Award pour le court-métrage d'animation cette même année.

Les deux hommes ont avoué leur forfait et exprimé des remords, expliquant qu'ils avaient partagé ce matériel audiovisuel dans le cadre d'une blague pendant l'été 2013. Le juge leur a à tous les deux infligé une amende de 3000 roubles (environ 40 euros) mais a refusé de les condamner à 15 jours de prison, qui est la peine maximale pour “la production et la dissémination de matériel extrémiste” selon le Code civil russe, article 20.29.

Le dessin animé de Donald Duck est interdit en Russie depuis 2010, lorsqu'un tribunal du Kamchatka l'a ajouté à la liste des contenus extrémistes illégaux, avec une douzaine d'autres clips vidéos racistes qui avaient été partagés par un homme appelé Sergey Semenov. (Par ailleurs, les procureurs de Tomsk ont orthographié le nom de Donald Duck différemment de ce que l'on trouve dans la liste fédérale des contenus extrêmistes, comme si techniquement les deux dessins animés étaient en fait deux films différents.)

Screen Shot 2015-09-06 at 1.25.17 PM

Une description raciste de l'”ennemi japonais”. Capture d'écran : Walt Disney, “Der Fuehrer's Face” (1942) / YouTube

D'après Sova, une organisation de surveillance des crimes haineux basée à Moscou, le fait que le dessin animé Disney ait été interdit avec les autres contenus de Semenov prouve que les autorités n'ont en fait pas visionné chaque vidéo de la collection de Semenov avant de décider de toutes les interdire. “Cet incident”, selon une déclaration publiée sur le site internet de Sova, “montre encore une fois l'inutilité et même le danger d'une liste fédérale comme un instrument de contrôle et nous rappelle que la meilleure solution serait de s'en débarrasser totalement.”

Der Fuehrer’s Face met en scène Donald Duck vivant dans une dictature fasciste, où il reçoit des ordres sous la menace d'une arme et travaille à la chaîne dans une usine fabricant des bombes. Menacé d'être exécuté, il doit saluer tous les portraits d'Adolf Hitler devant lesquels il passe. Le dessin animé est aussi une description raciste des Japonais, qui selon la propagande de guerre américaine portent leur effort sur les deux fronts. A la fin du film, Donald Duck se réveille, il réalise que tout ceci n'était qu'un rêve et qu'il vit aux Etats-Unis. Serrant dans ses bras une réplique miniature de la Statue de la Liberté, il déclare dans sa dernière réplique : “Je suis heureux d'être un citoyen des Etats-Unis d'Amérique !” 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site