Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Vous mourez de soif ? Cette nouvelle série documentaire sur la sécheresse à Sao Paulo est pour vous

Volume Vivo (“Volume vivant”), une série brésilienne de documentaires web produite par des indépendants sur la crise de l'eau à São Paulo, explore les infrastructures cachées de l'une des plus grandes et des plus chaotiques villes du monde.

La série couvre les multiples aspects de la crise hydrique qui a frappé São Paulo il y a plus d'un an et qui ne montre aucun signe de toucher à sa fin. Des politiques de gestion de l'eau à Sao Paulo à l'illusion que l'eau est une ressource illimitée, le film présente une image complète du problème criant de la ville. On y trouve une abondance de données, ainsi que des interviews d'experts, de citoyens et d'agriculteurs affectés par cette pénurie.

Le titre est un jeu de mots sur l'expression “volume mort” que la plupart des habitants ont appris l'an dernier. Les réserves “mortes” se trouvent au fond des lacs. Cette eau n'est en général pas potable. Sabesp, la société qui gère les réserves d'eau de São Paulo, a puisé l'eau de ces réserves quand les réservoirs ont été vides.

The Cantareira System, which supplies half of São Paulo city, has been operating at bare-minimum capacity since 2014. Photo: Demotix

Le  système Cantareira, qui fournit la moitié de l'eau de São Paulo, fonctionne en régime de strict minima depuis 2014. Photo: Demotix

Selon le site officiel deVolume Vivo, “la crise est un moment opportun pour réfléchir à l'utilisation d'une des ressources les plus essentielles à la vie dans la région la plus peuplée du Brésil.”

Entièrement financée par des dons en crowdfunding, cette série est dirigée par le jeune réalisateur brésilien Caio Silva Ferraz. En 2009, il a produit le documentaire très remarqué Entre Rios (“Entre les rivières”), qui raconte l'histoire de l'urbanisation de São Paulo et l'évolution de la relation entre la ville et ses rivières.

Deux épisodes sont sortis jusqu'ici. Le premier, “Nier la crise”, relate comment le gouvernement de l'Etat de São Paulo a minimisé le sérieux du problème en 2014 pour couper court aux critiques avant des élections.

Le deuxième épisode, “Inner Water” est consacré à la logique bizarre d'une stratégie d'entreprise qui cherche de l'eau dans des lieux toujours plus éloignés tout en polluant ses propres bassins de rivières.

Le premier épisode est sous-titré en anglais.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site