Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le film vénézuélien candidat aux Oscar parle en langue indigène

“Autant en emporte le fleuve” de Mario Crespo est le candidat vénézuélien à l'Oscar du meilleur film étranger…

Lo que lleva el rio (“Autant en emporte le fleuve”), du réalisateur cubano-vénézuelien Mario Crespo Dauna, est un film vénézuélien tourné quasi entièrement en Warao, la langue des peuples indigènes du delta de l'Orénoque. Le film est le candidat vénézuélien à la cérémonie des Oscars pour celui du meilleur film en langue étrangère.

, du périodique “Remezcla“, écrit à ce sujet :

L'histoire relate la vie de Dauna, une femme indigène affectée par sa différence au sein de sa communauté. Déchirée entre son amour pour Tarisco et son désir de poursuivre des études loin de son village, Dauna bouscule sa culture traditionnelle et les attentes de celle-ci, ce qui entraîne souffrance et, finalement, réconciliation.

Le film a été choisi en début d'année pour faire partie de la sélection avant-gardiste, “NATIVe” du Festival de Berlin . Voici la bande-annonce :

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site