Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

On craint pour la vie de Bassel Khartabil, développeur syrien emprisonné, transféré dans un lieu inconnu

The FreeBassel poster from @freebassel on Twitter. Bassel Safadi has been imprisoned in Syria for almost four years and friends and activists fear for his life after he was transferred from his prison today to an unknown location

L'affiche FreeBassel (libérez Bassel) sur Twitter @freebassel. Bassel Safadi est emprisonné en Syrie depuis près de 4 ans et ses amis sont inquiets pour sa vie après son transfert aujourd'hui de sa prison vers un lieu inconnu.

Les activistes demandent au gouvernement syrien de libérer immédiatement le développeur de logiciels palestino-syrien emprisonné Bassel Khartabil, aussi connu sous le nom de Bassel Safadi, après qu'il a été transféré de sa prison vers une destination inconnue un peu plus tôt dans la journée.

Safadi, emprisonné depuis près de 4 ans, est un développeur de logiciels open-source bien connu. Il est à l'origine de Creative Commons en Syrie et a travaillé sur des projets tels que Mozilla Firefox et Wikipedia. On lui attribue l'ouverture de l'internet syrien et le développement de l'accès en ligne et de l'information du public. Selon le Parlement Européen, sa détention démontre la volonté du gouvernement syrien de réduire l'accès en ligne pour les communautés et d'étouffer la liberté d'expression dans le pays.

Selon une page Facebook créée par ses défenseurs qui demandent sa libération:

تم نقل باسل من سجن عدرا الى جهة مجهولة بعد ان اتت دورية لا يعرف بالضبط الى اي جهة تتبع وطلب منه اخذ كل اغراضه
من المتوقع ان يكون نقل الى مقر المحكمة الميدانية في الشرطة العسكرية في منطقة القابون
قلق ومخاوف على مصير باسل بعد ان اصبح وضعه مجهولا من جديد

Bassel a été transféré de la prison de Adra vers une destination inconnue après qu'une patrouille, dont on ne connaît pas l'origine, est venue lui demander de préparer ses affaires. On pense qu'il a été transféré au quartier général du tribunal civil de la Police Militaire dans le quartier de Al Qaboun. Une fois de plus nous ne savons pas où se trouve Bassel et sommes très inquiets.

Khartabil a été arrêté le 15 mars 2012, le jour du premier anniversaire du début de la révolution syrienne. Il a été interrogé et torturé pendant 5 jours par la Section Militaire 215. Il a ensuite été transféré à la Division des Interrogatoires Section 248 et détenu au secret pendant 9 mois. Le 9 décembre 2012, Khartabil il a été déféré devant un procureur militaire sans avoir droit à un avocat et condamné pour “espionnage pour le compte d'un ennemi de l'Etat”. Il a ensuite été envoyé à la prison de Adra, où il était détenu jusqu'à aujourd'hui. L’ Electronic Frontier Foundation (EFF) précise:

C'est la réputation de Bassel en tant que technicien et activiste qui en a fait une cible de détention

Son ami et militant Mohamed Najem a lancé une pétition en ligne sur Change.org pour demander la libération immédiate de Khartabi. Pour la signer, cliquer sur le lien suivant.

Jillian C. York, son amie et militante pour la liberté d'expression, également directrice d'EFF pour la Liberté Internationale d'Expression, soutient cette action. Elle tweete:

Mon ami Bassel Safadi a été transféré de la prison de Adra en Syrie, vers une destination inconnue. Signez la pétition

Nous savons bien que les pétitions de vont pas convaincre la Syrie (ni personne) mais c'est tout ce qu'il nous reste. Merci de nous aider à faire passer le message pour la sécurité de Bassel

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site