Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Un village orthodoxe serbe ‘menace’ de se convertir à l'islam si son église n'est pas restaurée

A street in the village of Šopić. Photo by Dungodung, used under CC BY-SA 3.0 license.

Une rue du village de Šopić. Photo Dungodung, utilisée sous licence CC BY-SA 3.0.

Les habitants de Šopić, un village aux portes de Belgrade, ont menacé de “se convertir collectivement à l'islam” si leur église orthodoxe menaçant ruine n'est pas réparée par la paroisse d'ici octobre 2015. Dans une lettre au Patriarche de l'Eglise orthodoxe serbe, Irinej, les paroissiens ont demandé à leur chef de participer à la reconstruction de la petite église de Šopić, 150 ans d'âge, endommagée par une catastrophe naturelle l'été dernier.

Selon le quotidien serbe Alo!, les ennuis ont commencé avec la tornade qui, en juillet 2014, a sévèrement endommagé l'édifice en quelques minutes, arraché le toit, abîmé les cloches et fragilisé la structure. Entre temps, le curé de la paroisse a pris la décision de faire démolir l'église et d'en construire une neuve à la place, sans écouter les protestations des villageois désireux de préserver l'édifice vieux d'un siècle et demi. Dans leur lettre adressée au primat de l'Eglise orthodoxe serbe, les paroissiens écrivent :

Ako ne dobijemo vašu podršku, koju očekujemo kao vernici i vaši ikreni mirjani, bićemo prinuđeni da, bože me prosti, pređemo kolektivno u islam kako bismo po pozitivnim zakonima Republike Srbije dobili bolju zaštitu za naše objekte i da kao naši stari mučenici na taj način čpuvamo našeg Gospoda Isusa Hrista u srcu, a na glavu stavimo bilo koju kapu koja će nam omogućiti da od bahatosti i bilo čije samovolje zaštitimo naše svetinje.

Si nous n'obtenons pas votre soutien, que nous attendons en tant que membres de la foi et vos fidèles disciples, nous nous verrons contraints, Dieu nous pardonne, de nous convertir collectivement à l'islam de manière à pouvoir, en application du droit positif de la République de Serbie, bénéficier d'une meilleure défense de nos temples et garder Notre Seigneur Jésus-Christ dans nos coeurs comme l'ont fait nos anciens martyrs, et mettre sur nos têtes n'importe quelle calotte qui nous permettra de défendre nos sanctuaires de toute arrogance et tyrannie.

Les paroissiens de Šopić ont précisé dans des déclarations aux médias qu'ils n'étaient pas totalement opposés à la construction d'une nouvelle église, pourvu que l'ancienne soit préservée et restaurée, soulignant leur sentiment que leur foi est moins protégée que celle d'autres religions minoritaires en Serbie.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site