Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

WhatsApp domine en quantité mais non en qualité dans la campagne électorale tanzanienne

Photos pour la campagne des deux principaux candidats pour l'élection principale M. Edward Lowassa et M. John Magufuli extraites de leurs pages Facebook

Photos pour la campagne des deux principaux candidats pour les élections générales d'Edward Lowassa et John Magufuli, extraites de leurs pages Facebook

Des élections générales doivent avoir lieu en Tanzanie le 25 octobre 2015. Les principaux candidats à la présidentielle sont le populaire ancien Premier ministre Edward Lowassa, qui a fait défection du parti au pouvoir à la fin de juillet pour rejoindre le principal bloc d'opposition, et John Magufuli, candidat du parti au pouvoir, Chama Cha Mapinduzi (CCM).

Selon l'Autorité tanzanienne de régulation des communications, le nombre d'internautes en Tanzanie a dépassé 11 millions en 2014. Pour communiquer avec les électeurs connectés, les partis politiques et leurs soutiens utilisent non seulement des moyens traditionnels, mais aussi les médias sociaux des plateformes telles que Facebook, YouTube, WhatsApp, et Twitter.

WhatsApp : portée massive d'électeurs contre “le bavardage inutile”

Traitant de médias sociaux et de la communication politique en Tanzanie dans un article pour le media online Quartz, le journaliste Omar Mohammed soutient que l'application populaire de messagerie sociale WhatsApp est maintenant la principale plate-forme utilisée par les Tanzaniens pour la campagne électorale. Il écrit :

Les données concernant la Tanzanie sur l'utilisation de WhatsApp sont rares, mais les partis politiques se ruent sur cette plate-forme, car elle traverse toutes les couches démographiques, contrairement à d'autres réseaux sociaux.

Ceci est dû en partie au fait que WhatsApp est plus facilement accessible que Facebook ou Twitter pour les 11 millions d'internautes tanzaniens. “Un grand nombre d'appareils téléphoniques ont l'application WhatsApp pré-installée”, dit à Quartz Maxence Melo, co-fondateur de Jamii forums, l'une des plateformes en ligne les plus populaires en Tanzanie. “Les utilisateurs n'ont pas le savoir-faire technique nécessaire pour installer des applications. C'est facile, donc, [avec] ces appareils, des téléphones chinois, d'avoir WhatsApp “.

Parmi les autres raisons de la popularité de WhatsApp, Mohammed indique notamment la réduction des coûts de transmission des données mobiles : les utilisateurs peuvent acheter 60MB de données par semaine pour aussi peu que Tshs 2,000 (1 $).  Jamii, de Melo Forums, estime que cette facilité d'accès et son faible coût ont stimulé la croissance du nombre d'utilisateurs de l'application WhatsApp en Tanzanie pour atteindre huit millions de Tanzaniens, comparés au 2,5 millions d'utilisateurs de Facebook et 700.000 utilisateurs de Twitter (selon des sources locales de Twitter, comme Twitter ne publie pas de données par pays).

Cependant, il y a eu peu de débats de fond ou politiques sur WhatsApp. Mohammed note :

La plupart du temps, ce qui est partagé sur WhatsApp ce sont des images et des futilités, faciles à digérer pour un électorat qui ne cherche pas la substance, selon les analystes.

“C'est un média social utilisé pour les élections, où les gens veulent des contenus faciles à consommer qui ne les obligent pas à beaucoup penser,” dit un stratège [anonyme] des médias numériques. “C'est genre Arsenal contre Chelsea plutôt que les [vraies] questions.”

Les autres réseaux sociaux

WhatsApp est sans doute une plate-forme populaire en Tanzanie, mais les deux principaux partis politiques – Chadema, dont le candidat à la présidentielle est soutenu par une coalition de quatre partis d'opposition, Ukawa, ainsi que le CCM au pouvoir et leurs partisans ont également une présence sur d'autres grandes plates-formes de médias sociaux . Peut-on y trouver des contenus plus significatifs et sensés ? Et comment les deux forces concurrentes comparent-elles leur présence dans les médias sociaux ?

Youtube

Les deux partis, Chadema et le CCM, partagent sur YouTube des vidéos  de leurs meetings de campagne et d'autres événements liés aux élections à travers le pays.

La vidéo YouTube ci-dessous publiée par Team Lowassa montre un meeting de Chadema à Dar Es Salaam  :

Facebook

Sur Facebook, on peut trouver les pages Team Lowassa avec 246 391 “J'aime” à la date du 11 Octobre, et Lowassa Team 2015 avec 15 956 “J'aime”, tandis que la page Facebook du parti a 23 927 “J'aime”.

Les partisans du candidat du CCM, John Magufuli, ont créé la page Team Dr. John Magufuli avec 8 076 “J'aime” tandis que la page Facebook de son parti en enregistre 177 572.

Chadema 2015 vs CCM 2015 est un groupe populaire fermé créé sur Facebook où il y a des débats entre les partisans des deux partis, avec 52 445 “J'aime”.

Twitter

Le profil Twitter du candidat du @MagufuliJP‘s a 27 582 adeptes et le compte de son parti, @ccm_tanzania, en a 54 509.

Le compte Twitter officiel d'Edward Lowassa compte 29 293 partisans tandis que celui de son parti @chademamedia, en a 21 900 à la date d'aujourd'hui.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site