Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

“C'est lors des pires moments que le meilleur de Paris brille”

Le signe de paix adapté à la suite des attentats à Paris (conception initiale par Jean Julien) - via twitter - Domaine public

Le symbole de la paix, adapté, à la suite des attentats à Paris (conception initiale de Jean Julien) – via Twitter – Domaine public

Le 13 novembre 2015, des fusillades et des attentats suicides ont eu lieu dans les 10e et 11e arrondissements de Paris, ainsi qu'à Saint-Denis, dans la banlieue nord.
Trois explosions distinctes ont éclaté à proximité du Stade de France, où un match de football se déroulait entre l'Allemagne et la France, tandis que  des dizaines de civils périssaient dans différentes fusillades. L'attaque la plus meurtrière a eu lieu au théâtre du Bataclan où les attaquants ont pris des otages et tué au moins 80  Huit assaillants ont été tués en plus de deux kamikazes.

A la date du 14 novembre, on dénombrait au moins 128 victimes. En outre, plus de 300 personnes ont été blessées lors des attaques, dont 80 ont été classés comme étant ‘urgences absolues’.

Le Président français François Hollande a décrété l'état d'urgence nationale et fermé temporairement les frontières de la France. C'est la première fois qu'une telle décision est prise depuis 1961.

C'est aussi la pire tragédie à frapper Paris depuis les attaques contre Charlie Hebdo en janvier de cette année.

La ville s'est réveillée dans un état de stupeur pendant que les convois de police patrouillaient les rues. De nombreux messages de tristesse et de solidarité ont été publiés après les attentats, que ce soit sur les applications de messagerie privée ou des forums publics.

Les réseaux mobiles ont ralenti lorsque les gens essayaient de s'enquérir de la sécurité de leurs amis et familles. Pendant que beaucoup de familles essayaient de retrouver les traces de leurs proches via le hashtag #rechercheparis, d'autres démontraient leur solidarité avec les victimes en postant des messages suivis par #liberteegalitefraternite :

“#LiberteEgaliteFraternite sont des valeurs partagées par nous tous

D'autres ont rappelé la réponse civique après les attentats Charlie Hebdo :

C'est beau. Rappelez-vous les objectifs d'un “terroriste”

Malgré la douleur et le choc, beaucoup de Parisiens ont loué les actes spontanés de bonté qui ont eu lieu au cours de la nuit de terreur. Par exemple, des taxis et des chauffeurs Uber auraient offert des courses gratuitement aux piétons bloqués.

Lorsque la nature et la localisation des attaques sont devenues plus claires, les Parisiens ont utilisé Twitter pour essayer d'aider ceux qui étaient coincés dans les embouteillages dans les rues à l'aide du hashtag #portesouvertes. Ce hashtag a été une tendance pendant la nuit des attentats. Les résidents fournissaient les adresses de leur domicile pour offrir un abri temporaire :

 envoyez-moi un message pour un endroit sûr au Canal Saint Martin. Soyez prudent

Encore 2 places disponibles si nécessaire près métro #marcadet (L4 et L12) au 43 rue Ordener #PorteOuverte répondre simplement à ce msg

Les Français ordinaires ouvrent leurs portes à des personnes dans le besoin. #PorteOuverte c'est le signe que l'esprit français est plus fort que jamais.

Des citoyens dans d'autres villes ont imité l'idée en offrant des refuges aux Parisiens qui étaient bloqués hors de France après la fermeture des frontières.

Des Parisiens coincés au Royaume-Uni ? Nous avons de la place chez nous, pas trop loin de l'aéroport d'Heathrow

Jerome Kern a conclu avec une pensée pleine d'inspiration:

C'est dans les moments d'adversité que le vrai caractère d'une communauté se révèle. Vous qui avez offert  #PorteOuverte, vous me rendez fier d'être un être humain.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site