Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Mali: Des consommateurs furieux s'organisent pour boycotter la multinationale de téléphonie Orange

Poster de la campagne de l'association 100megaMali avec leur autorisation

Poster de la campagne de l'association 100megaMali pour protester contre Orange avec leur autorisation

Ces jours-ci la blogosphère malienne est effervescente ! La cause? C'est le mécontentement des utilisateurs des services de téléphonie mobile de la multinationale française Orange. Les utilisateurs ont décidé d'organiser, le 1er décembre 2015, un boycott des services de cette entreprise présente dans 16 pays africains.

Sur sa page Facebook qui enregistre 14978 fans, Meritocratie Malienne explique les raisons de ce mécontentement en faisant la comparaison des tarifs pratiqués au Mali et ceux en vigueur au Sénégal et au Niger, deux pays voisins qui utilisent la même monnaie, le Franc CFA [€1=656Francs CFA]:

Boycott ORANGE Mali
Pourquoi c'est important ?

Orange Mali comptait 8 000 000 d'abonnés en avril 2013 et 12 800 000 abonnés en 2014, filiale de France Telecom, un géant de la téléphonie mobile à l'échelle mondiale qui couvre plusieurs pays en leur offrant une connexion internet acceptable voire bonne à des tarifs très raisonnables.

Il se trouve que le Mali est l'un des plus gros consommateurs du groupe Orange, il devrait donc bénéficier de plus de considération pourtant, hélas… PARADOXE: c'est seulement au Mali que la connexion internet 3G+ dite haut débit est nulle et trop chère, et cela même avec la fibre optique.

Jugez par vous même :

- Au Sénégal 500 MO offerts à 2000 Fcfa avec un haut débit.- Au Niger, 500 MO offerts à 500 Fcfa avec un débit performant.- Au Mali, c'est la galère, 500 MO offerts à 4700 Fcfa avec un débit médiocre le plus souvent instable.

Voilà l'arnaque, une arnaque qu'on dénonce et à laquelle on doit mettre fin … Il n’ y a pas que Orange qui fournit la connexion au Mali…

Si une personne est dans un de ces pays, elle peut  transférer en 1 seule fois la totalité du crédit vers le compte mobile prépayé d’un client d’un opérateur Orange ou Maroc Telecom, membre du réseau ticket transfert. dans un autre pays. Source: transfertpays.com

Si une personne est dans un de ces pays, elle peut transférer en 1 seule fois la totalité du crédit vers le compte mobile prépayé d’un client d’un opérateur Orange ou Maroc Telecom, membre du réseau ticket transfert dans un autre pays. Source: transfertpays.com

Sur une autre page Facebook, comptant 1251 membres, Boycott Orange Mali s'indigne: 

 Zéro appel 📞, zéro sms, zéro connexion internet pendant la journée du 1er décembre 2015. Tels sont les objectifs visés pour cette journée de boycott. Orange nous arnaque depuis des années, il y'a un moment, Orange se permettait de débiter du crédit initial du client sans aviser, lorsque le forfait internet de ce dernier s'était épuisé et en raison de 1f/1ko. Imaginez combien coûtait 1mo en ce moment. Stop maintenant trop c'est trop…‪#‎boycottorangemali‬ ‪#‎stopauxarnaques‬ ‪#‎libreauxclientsdeseplaindre‬

Pour l'utilisateur Bak Doum, commentant sur la même page, un autre fournisseur, Malitel, mériterait lui aussi le boycott:

Ce n'est pas Orange seulement, on doit boycotter aussi les méfaits de Malitel. Ce que moi je propose c'est d'organiser pendant un bon dimanche une marche avec des banderoles a l'appui pour dénoncer les saloperies de nos deux réseaux téléphoniques. Cette marche doit se fait dans toutes les grandes villes du Mali. On ne doit pas se limiter au boycott sur les réseaux sociaux mais plutôt allons y sur le terrain. Merci

Sur unetroizième page Facebook qui compte 20 688 fans, l'utilisateur Aboubacrine Assadeck N'diaye rappelle qu'à l'occasion du début du mois de décembre la multinationale française pourrait lancer des offres visant à saboter l'initiative de ses clients mécontents:

Camarades,
bientôt la fin du mois et ‪#‎Dérange‬, pour Boycotter le Boycott qu'on a prévu pour eux … Va certainement lancer des mégas Bonus pour vous détourner et corrompre votre esprit.

Ne cédez surtout pas, on n'a nul besoin de foutus Bonus, ce ne sont pas des Bonus qui nous arrêterons.

Si vous voyez dans les MSG de #DÉRANGE quoi que ce soit à part : Orange vous informe que les tarifs ont été revu à la baisse … BOYCOTT DIRECT, Ne prenez même pas la peine de lire la suite.

Le mot d'ordre est toujours #‎BOYCOTT_LE_1er_DEC‬ Restez forts !
Dieu Bénisse le Mali.

Intervenant sur la même page Facebook, Mouna Koutam explique ce que veut dire “boycotter” et ce que chacun devrait faire pour participer à l'action citoyenne:

Le 01 décembre 2015 a été choisi par : ‪#‎Stop_Aux_Arnaques_d‬’Orange_Mali, comme la journée de boycott d'Orange Mali;
On va d'abord expliquer le boycottage:
Boycotter: est le refus, volontaire, libre de consommer des produits ou services d'une entreprise. ‪#‎Orange_Mali‬ est un réseau opérateur de services. À cet effet, boycotter Orange Mali le 01 décembre 2015, consiste à faire quoi?
– Ne pas acheter de crédit;
– Ne pas consommer les forfaits internet;
– Ne pas faire d'appel à partir d'un numéro Orange Mali;
– Ne pas utiliser les services Orange Money;
Pendant cette journée, il est demandé de cesser toute activité à travers #Orange_Mali.
C'est simple, si ce boycott est respecté à la lettre, Orange Mali, ferra une révision totale de ses services destinés à la population malienne.
‪#‎StopAuxArnaquesDeOrangeMali‬

Les prix et la qualité des services fournis par la multinationale Orange suscitent la colère dans plusieurs pays africains. Au Sénégal par exemple, le site lignedirecte.sn signale que:

Après une première “journée boycott Orange” très réussie avec des milliers de participants qui ont, en l’espace d’une journée, protesté contre l’opérateur mobile et dénoncé un service basé sur “l’arnaque”, une deuxième “journée boycott orange” est célébrée le 12 novembre 2015.

En effet, des clients Orange Sénégal se sont rassemblés depuis 2012 sur les réseaux sociaux, pour créer des espaces de discussion et dénoncer le “mauvais service” de l’opérateur. Sur Facebook par exemple, nombreuses sont les pages créées à cet effet, dont la plus célèbre titrée “Si Toi Aussi Tu Te Sens Arnaqué Par Orange“, qui compte 45 mille membres environ.

Suite au mécontentement dénoncé par les utilisateurs,les résultats de l'entreprise Orange ont subi un frein au Sénégal. Selon un rapport d'analyse du marché des télécommunications sénégalais de l'autorité des télécommunications, pour le 3ème trimestre 2015, Orange a enregistré une baisse de 1,08% du nombre d'abonnés. Elle a également perdu 0,95 parts de marché de l'Internet au profit de Tigo et Expresso.

Tableau comparatif des prix internet des pays de l'afrique de l'ouest via 100megaMali

Tableau comparatif des prix internet des pays de l'afrique de l'ouest via 100megaMali

Cependant dans l'ensemble des 16 pays africains où cette multinationale est installée, les résultats pour la même période enregistrent une vigoureuse hausse. Selon  sur techofafrica.com, c'est dans sa division géographique opérationnelle, Afrique et Moyen-Oreint qui forment un groupe, que Orange obtient sa plus forte croissance:

Le chiffre d’affaires cumulé de la zone Afrique et Moyen Orient (3,5 milliards d’euros) du groupe de télécommunication français Orange est le chiffre d’affaire en plus forte progression (plus de 6%), parmi les chiffres de tous les autres démembrements du groupe.

“En Afrique et au Moyen-Orient, les services mobiles progressent de +8,2% au 3ème trimestre après +6,7% au 2ème trimestre, tirés par la Côte d’Ivoire, l’Egypte, le Mali, la République Démocratique du Congo et la Guinée”, indique le groupe dans un communiqué.

Ces résultats positifs devraient pousser l'entreprise à traiter sa clientèle africaine avec plus d'égard, surtout qu'elle vend d'autres produits, notamment Orange Money, service de transfert d'argent et de paiement mobile du groupe Orange, proposé dans la majorité des pays d'Afrique dans lesquels l'opérateur est présent. En outre, il y a les services financiers et de microcrédit, le service “Labaroun Kassoua” qui donne aux acteurs du monde rural l’accès aux informations sur les prix des denrées agricoles et sur les prix du bétail sur tous les principaux marchés du Niger par SMS, le service “Senekela” lancé au Mali, un call center où des spécialistes agronomes peuvent informer et conseiller les agriculteurs, les paysans etc., en langue locale.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site