Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les tweets de “Charlie Hebdo” interdits sur tout le territoire russe

Charlie Hebdo on trial. Image edited by Kevin Rothrock.

“Charlie Hebdo” au tribunal. Illustration : Kevin Rothrock.

Un tribunal municipal tchétchène a bloqué le compte de l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo sur le réseau social Twitter. Cette décision a été rendue le 23 novembre 2015. Conformément à la législation de la Fédération de Russie, l'interdiction s'applique sur tout le territoire russe.

Dans son allocution au tribunal, le procureur général de Tchétchénie Charpouddi Abdoul-Kadyrov a expliqué que la police avait découvert un contenu offensant sur le compte Twitter du journal, le 11 novembre 2015. Il s'agit du traitement satirique de la catastrophe aérienne du 31 octobre qui a coûté la vie à 224 personnes. (Il est maintenant admis que le crash a fait suite à l'explosion d'une bombe). Abdoul-Kadyrov a déclaré que les caricatures du journal à ce sujet étaient une incitation à la haine religieuse et ethnique, ce qui en Russie est considéré comme un discours prohibé.

Si Twitter se refuse à bloquer son compte en Russie, le service fédéral des communications, des technologies informatiques et des médias (le Roskomnadzor) prendra la responsabilité d'ajouter le compte Twitter de Charlie Hebdo à la liste des sites interdits, que les fournisseurs d'accès internet sont tenus de mettre à jour et de télécharger deux fois par jour.

On ne sait pas encore exactement quel est le compte Twitter visé par l'interdiction des fonctionnaires russes. Le compte officiel de Charlie Hebdo sur Twitter n'a rien publié depuis le 7 janvier 2015. Il ne peut donc pas être le compte bloqué par la police tchétchène pour avoir publié des caricatures sur le crash en Egypte qui a eu lieu presque onze mois plus tard. Le Roskomnadzor n'a pas encore ajouté de comptes sur sa liste noire internet, pas plus qu'il n'a rapporté avoir communiqué à Twitter une demande d'interdiction.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site