Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Où en sont les ‘valeurs européennes’ ?

Europe Day 2008 / Participants at the Square of the european promise Photo: Sabitha Saul; published with permission

Jour de l'Europe 2008:  les participants sur la Place de la promesse européenne . Photo: Sabitha Saul; publiée avec autorisation

Le concept des  “valeurs européennes” n'est pas nouveau, mais après les attentats de Paris en novembre dernier, et le flot de réfugiés qui arrivent sur ce continent (et la flambée de nationalisme et de xénophobie qui s'en est ensuivie), le concept provoque à nouveau des débats.

Un socle commun de principes est-il vraiment partagé par les 28 états membres de l'Union ? Si oui, quels sont-ils ? Et l'Europe est-elle à la hauteur de ses propres idéaux ?

Le blogueur allemand Johannes Korten et l'artiste Jochen Gerz  se sont réunis pour inviter tous les Européens à prendre part à un ‘carnaval de blogs’ sur ce thème. Korten  écrit :

Ces jours-ci, cette idée est sérieusement remise en question. Il devient de plus en plus évident que l'idée d'une Europe « officielle » naissait surtout des intérêts financiers et économiques. Et tant que les problèmes et conflits d'intérêts pouvaient encore être résolus avec de l'argent, l'idée européenne semblait être “OK”.

Aujourd'hui, des centaines de milliers de personnes sont en route vers cette même Europe. Ils fuient la guerre, la violence et la terreur ou bien ils fuient les difficultés économiques, qui résultent souvent de notre propre comportement de consommateur ou d'intérêts géostratégiques. Les problèmes provoqués par cet afflux de personnes qui recherchent la paix et le bonheur en Europe ne peuvent être résolus uniquement par de l'argent. L'Europe est assez riche pour accueillir ces personnes. Les défis se situent à des niveaux très différents. Ils sont culturels. Ils constituent un véritable test pour ce qui est souvent décrit  comme les « valeurs européennes » dans les grands discours, que ce soit les discours prononcés lors des remises de prix de la paix ou en des occasions semblables.

Gerz est l'artiste derrière le “Square de la promesse européenne” (Square of European Promise) qui se trouve à Bochum, en Allemagne, et qui a été inauguré le 11 décembre 2015. Il a consacré une décennie à la création de la place, dans lequel 14726 noms, ceux des personnes qui ont fait une promesse à l'Europe, ont été inscrits. Les engagements individuels restent secrets, mais leurs noms gravés sur la place représentent la promesse d'une société diversifié, d'une Europe unifiée.

Le point de départ pour l'artiste ont été deux listes existantes conservées dans l'église du Christ, à côté de la place : celle des 28 “ennemis de l'Allemagne” de 1931 et celles des morts de la Première guerre mondiale. Gerz voulait accompagner celles-ci d'une “liste des vivants”.

Korten poursuit dans son appel à un ‘carnaval de blogs’ avec une série de questions auxquelles réfléchissent bien des personnes actuellement :

En ce moment, nous avons besoin de trouver les réponses aux questions urgentes. Notre politique en a besoin, mais chacun d'entre nous aussi.  Que vaut notre liberté à nos yeux ? Que vaut la liberté des autres à nos yeux ? Réalisons-nous et apprécions-nous notre chance de vivre dans des sociétés démocratiques ? Que vaut notre éducation à nos yeux ? Notre culture, nos cultures ? Comment nous traitons les uns  avec les autres, dans cette Europe? Est-il qu'il existe encore quelque chose comme une idée commune? Une idée de ce que cette Europe pourrait représenter, outre sa prospérité économique?

Les créateurs de ce Carnaval de blogs veulent ouvrir un dialogue sur ce que l'Europe en tant que concept signifie pour ses citoyens. Pour s'informer sur comment participer, cliquez ici.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site