Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le premier humain sur Mars se nourrira-t-il de pommes de terre du Pérou ?

Variedades de papa peruana. Imagen de Flickr de la cuenta de Go!Pymes Fotos (CC BY-SA 2.0)

Variétés de pommes de terre péruviennes. Image Flick du compte Go!Pymes Fotos (CC BY-SA 2.0)

La NASA, l'agence spatiale américaine connue au niveau international, et le Centre International de la Pomme de terre (CIP) du Pérou, réalisent actuellement des expérimentations conjointes afin de voir comment cultiver le tubercule péruvien sur le sol martien. L'information nous vient de BBC Mundo.

Au sujet des propriétés nutritives de la pomme de terre, le Centre International de la Pomme de terre (CIP) dit :

Il y a plus de 4000 variétés comestibles de pomme de terre, dont la majorité se trouve dans les Andes d'Amérique du Sud.
[…]
Environ 1,4 milliard de personnes dans le monde consomment la pomme de terre en tant qu'aliment de base, et la production totale de sa culture dépasse les 300 millions de tonnes.
La pomme de terre est essentielle en termes de sécurité alimentaire face à la croissance démographique et à l'augmentation des taux mondiaux de la faim. […] La pomme de terre, premier aliment moderne de préparation rapide, est riche en énergie, nutritive, facile à faire pousser sur de petites parcelles, peu chère à l'achat et prête à être cuisinée sans traitement coûteux. La banque de graines du CIP détient la plus grande collection de pommes de terre du monde, dont plus de 7000 de variétés natives, sauvages et améliorées.

Il existe au Pérou 4500 variétés de pommes de terre. C'est pour cette raison que le CIP va y choisir celle qui, parmi toutes ces variétés, pourrait être celle qui s'adapterait le mieux aux conditions de Mars.

Le site web Huachos.com fait un bref compte-rendu du développement de la pomme de terre et de sa projection future :

La pomme de terre a été domestiquée il y a environ 3800 ans, le long des rives du Lac Titicaca, entre le Pérou et la Bolivie, puis, avec l'arrivée des Européens en Amérique il y a 500 ans, elle a atteint le reste du monde. Aujourd'hui, alors que la pomme de terre représente la quatrième culture alimentaire du monde, un projet a été lancé depuis le Pérou pour exporter le tubercule dans l'espace.

Les scientifiques ont déjà commencé leurs expérimentations avec la pomme de terre, et ont pour cela soumis le tubercule à des conditions similaires à celles de Mars, avec de la terre du désert de pommes de terre de la Joya, dans la région d'Arequipa, au Sud du Pérou :

“Ces sols volcaniques ne comportent aucun forme de vie, tout comme Mars”, a indiqué Joel Ranck, chef du service de communication du CIP.

Au cours de cette première étape, on prendra 9 variétés de pomme de terre, que l'on fera germer dans le sol désertique, et dans cet environnement sous contrôle, on simulera l'atmosphère martienne afin de voir comment elle agit sur la croissance du tubercule. Tout cela dans l'optique de savoir à quel point l'agriculture sur la planète rouge serait viable.

Le désert d'Arequipa, dans le district de La Joya, est considéré comme un lieu-clé car on l'estime analogue à la planète Mars. En 2009, des astronautes de la Station Spatiale Internationale ont déjà commencé à développer l'expérimentation de l'ensemencement de pommes de terre péruviennes sur Mars. L'idée était d'essayer de cultiver cinq variétés de pommes de terre parmi les trois mille qui existent au Pérou, “en raison de leur résistance et de leur versatilité alimentaire”, dans de but de prouver qu'il est possible de cultiver de la “nourriture” sur la planète rouge.

Ces nouvelles ont aussi motivé l'activité sur Twitter :

Des scientifiques essaient de semer des pommes de terre sur la planète Mars

La Pomme de terre péruvienne sera le premier aliment à arriver sur Mars

Le Centre International de la Pomme de terre et la NASA étudient la culture de la pomme de terre sur Mars

La pomme de terre péruvienne sera le premier aliment à arriver sur Mars, qu'ils fassent une bonne salchipapa martienne et on part faire la fête (?)

La salchipapa est un plat populaire du Pérou, composé de saucisses coupées en rondelles et servies avec des frites.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site