Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Traditions : Les Rois Mages, “Promesas de Reyes” à Porto Rico

La talla de santos en madera es una de las tradiciones populares más antiguas de Puerto Rico. Es muy común en las Promesas de Reyes que los asistentes lleven figuras de los Tres Reyes Magos, como esta, a la ceremonia. Imagen tomada por Wilma Colón y subida a Facebook. Utilizada con autorización.

La sculpture de statues de saints en bois est une des traditions populaires les plus anciennes de Porto Rico. Il est habituel lors des “Promesas de Reyes” de voir les participants arriver à la cérémonie avec des figurines des trois rois mages comme celles-ci. Photo de Wilma Colón. Utilisée avec autorisation.

A Porto Rico, comme dans les autres pays d'Amérique latine et en Espagne, on célèbre le “Jour des Rois” le 6 janvier. Ce jour là on commémore l'Epiphanie, la visite des Rois Mages venant adorer l'enfant Jésus nouveau-né.

Cette fête a une importance culturelle si grande à Porto Rico qu'elle était autrefois le jour le plus important de la période de Noël. On a même adopté pour elle dans ce pays le verbe reyar (de reyes qui veut dire rois, et qui signifie sortir en groupe pour demander des étrennes, des cadeaux).

Traditionnellement les Rois Mages portent les noms de Gaspard, Melchior et Balthazar. À Porto Rico ont dit que ce sont les noms des trois étoiles qui forment le baudrier de la constellation d'Orion visible pendant les mois d'hiver dans l'hémisphère nord.

Tous ceux qui pratiquent une dévotion spéciale pour les trois Rois célèbrent la tradition de la “Promesa de Reyes”. Dolma Irizarry la décrit de la manière suivante sur un post de Facebook :

La Promesa de Reyes, c'est la coutume d'invoquer l'intervention des saints Rois Melchior, Gaspard et Baltazar en cas de nécessité, pour trouver une solution à une situation désespérée. En échange de cette demande exaucée on s'engage à faire cette promesse.

La Promesa de Reyes s'apparente à un rite bien connu de l'église catholique connu sous le nom de rosaire chanté. Dans ce type de rosaire, on intercale des chants entre les récitatifs.

Dans la vidéo qui suit on peut assister à une célébration de la “Promesa de Reyes” dans la maison d'une famille qui habite dans le village de Aguadilla, sur la côte Nord Est de Porto Rico:

Les “Promesas de Reyes” en plus d'être célébrées dans les foyers de ceux qui pratiquent cette dévotion ont commencé également à l'être dans certaines institutions culturelles. Dans ce cas, en plus de la présence des familles et amis de ceux qui accomplissent cette promesse, on peut trouver des gens qui ne connaissent pas personnellement les organisateurs mais qui, ayant entendu parler de cette célébration, décident, soit par solidarité, soit par l'intérêt de cette expérience culturelle, de s'y joindre. Tel est le cas de Jaime Torres Torres, qui a décrit sur la page Web de la fondation nationale pour la culture populaire (FNCP), son expérience de “Promesa de Reyes” :

J'ai senti que je m'élevais comme l'encens devant le trône du Très-Haut au rythme de suppliques très honorables telles la paix pour Borikén [Porto Rico] et ses familles, le respect de notre culture, le travail pour les sans-emploi, la justice sociale, la guérison d'une maladie, un soutien financier pour une association à but non lucratif comme la F.N.C.P, une solution au problème du statut politique de notre pays pour pouvoir affronter comme un peuple uni les défis de la deuxième décennie du XXIe siècle, et enfin bien évidemment la libération du prisonnier politique Oscar López Rivera.

Lorsque je me suis retrouvé dans la salle de concert de la fondation avec à ma gauche sur une scène latérale les Trois Rois, j'ai entendu les “aguinaldos” (cantiques de Noël) : “La Luz de los Reyes” (la lumière des Rois) “El cofre”, “Si me ven con flores” (S'ils viennent à moi avec des fleurs) et bien d'autres créations anonymes, legs somptueux et inégalables de la religiosité populaire de Porto Rico à ses enfants, soutien perpétuel de notre culture que nos chanteurs Jíbaros entonnent dans les campagnes de Peñuelas, Guayanilla, Yauco, San Germán et Maricao, des larmes ont coulé sur mes joues !

Un autre endroit où on a commencé à pratiquer des Promesas de Reyes, c'est le Centre des études avancées de Porto Rico et de la Caraïbe, devenu un des sites les plus recherchés pour cette célébration. Jaime Torres Torres fait le commentaire suivant à propos de la dernière cérémonie réalisée ici le 5 janvier :

Avant il y avait pour cette célébration une soixantaine de personnes, mais depuis qu'on la pratique dans ce centre, on voit arriver 400 à 500 paroissiens portant leurs rois sculptés, et surtout une assemblée très sensible à la spiritualité de cette tradition populaire. .

Otro de los lugares en donde se han instituido Promesas de Reyes es en el Centro de Estudios Avanzados de Puerto Rico y el Caribe, en donde cada año cientos de personas asisten a la tradicional Promesa comenzada hace 30 años por la ya fallecida folclorista Norma Salazar, continuada ahora por su hermana, Monina Salazar.

Chaque année des centaines de personnes assistent ici à la traditionnelle Promesa commencée il y a 30 ans par Norma Salazar, et continuée aujourd'hui par sa sœur, Monina Salazar. Photos de Gildo Jesús Peña García. Utilisées avec autorisation

Si vous avez l'occasion de venir à Porto Rico pendant la période de Noël, cherchez à savoir où se pratique une “Promesa de Reyes”. Quelles que soient vos croyances, cette expérience sera pour vous l'opportunité unique de vivre une des traditions populaires les plus anciennes du pays, de vous immerger dans sa musique et sa culture bien au-delà de ce que peuvent connaître la majorité des touristes, ceci vous accompagnera pour le reste de votre vie.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site