Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Enfin un président pour le Liban, après la réconciliation des chrétiens ennemis Geagea et Aoun ?

"Hell is freezing over," quips Anthony Elghossain as he watches the Ooun-Geagea agreement playing out on his computer. Photograph shared on Twitter.

“Il gèle en enfer”, ironise Anthony Elghossain (@aelghossain) en suivant sur son ordinateur la conclusion de l'accord Aoun-Geagea. Photo partagée sur Twitter.

Le chef des Forces Libanaises Samir Geagea a a annoncé le 18 janvier qu'il soutenait la candidature à la présidence de son adversaire du temps de la guerre civile, Michel Aoun. Un accord qui vaudra peut-être au Liban d'avoir enfin un nouveau président après vingt mois de vacance de la fonction suprême.

Geagea, le président exécutif des Forces Libanaises, le deuxième parti politique chrétien du Liban, et Aoun, ex-commandant en chef de l'armée libanaise et fondateur du Courant Patriotique Libre, se sont combattus pendant la guerre civile libanaise de 1975-1990. Le 31 janvier 1990, l'armée libanaise sous le commandement du général Aoun affronta les Forces Libanaises, après la déclaration d'Aoun qu'il était de l'intérêt national d’ “unifier les armes”,  autrement dit, que les Forces Libanaises devaient se soumettre à son autorité de chef de l'Etat en exercice. Une bataille qui causa la mort de centaines de civils.

Pour ne rien simplifier, Geagea aurait l'appui de l'Arabie Saoudite, tandis qu'Aoun a le soutien du Hezbollah, lui-même adossé à l'Iran. Si cette reconnaissance rapproche Aoun de la présidence, elle ne suffit pas à lui garantir le poste, car au soutien du Hezbollah dont bénéficie Aoun, devra s'ajouter celui de Walid Joumblatt, le chef du Parti Socialiste Progressiste. Il lui faut aussi tâcher d'obtenir l'appui d'autres blocs parlementaires, dont celui de l'ex-Premier Ministre Saad Hariri, chef de l’Alliance du 14 mars, qui, lui, soutient la candidature à la présidence de Soléimane Frangié. Au Liban, le président est nécessairement un chrétien maronite, mais doit tout de même être élu par le parlement.

Perdu ? Vous n'êtes pas le seul. Beaucoup d'internautes le sont comme vous.

La politique libanaise a de quoi dérouter, explique Fouad Khreis :

Aoun : Pour l'armement du Hezbollah
Geagea : Pour le désarmement du Hezbollah
Hariri (Saad) : Bachar Al Assad est un criminel
Frangieh : Bachar Al Assad est mon ami
Moi : !!!!

Ajoutant à la confusion, Ziad Achkar tweete :

Est-ce que quelqu'un au Liban peut me mettre au parfum de ce qui se passe ?

Le rédacteur en chef de la revue Foreign Policy Middle East, David Kenner, installé à Beyrouth, s'est plongé dans les vieux journaux pour ramener plus d'informations sur les deux frères ennemis :

[Surligné en bleu : Geagea a tenu une conférence de presse, où il a traité Aoun de “fou, de menteur, d'imbécile politique complet”. “Ne croyez pas que vous pouvez en finir avec nous. Nous vous combattrons 100 ans”, a-t-il dit]

26 ans après cet article, ces deux mecs se sont embrassés et ont commencé une alliance neuve, parce que le Liban.

Purée, ça me ramène à la lecture des articles de 1990 sur Geagea-Aoun, et c'est juste dingue.

L'annonce en a stupéfait plus d'un.

Abir Ghattas partage ce GIF :

Aoun après le soutien de Geagea

Lina Arabii montre LE moment :

[Sur l'image : Dé-Haïr] Le Courant patriotique Libre avec les Forces Libanaises.

Rami Kiwan demande :

Quoi, les auteurs de Game of Thrones ne sont pas d'origine libanaise ?

Halim Shebaya s'étonne :

did any of the new year's astrologers predict this nomination?

Un des astrologues du Nouvel An a-t-il prédit cette candidature ?

Revenons à Achkar, pour qui une issue quelle qu'elle soit est appréciable :

Je ne suis un fan ni de Geagea ni d'Aoun, mais tout pas vers la réconciliation devrait être bienvenu. Nous ne pouvons plus continuer à vivre ainsi.

La réconciliation Geagea – Aoun est saluée même par la fameuse chanteuse libanaise Elissa, qui tweete à ses 8,2 millions d'abonnés :

Enfin… Après 30 ans… les chrétiens sont unis sur les questions nationales… Pourvu que ça dure

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site