Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

L'humour chilien, un virus redoutable pour l'Amérique latine

Screen Shot 2016-01-18 at 13.03.45

“Porno pour hipsters” est un des clips humoristiques largement partagés sur les réseaux hispanophones et qui vise à faire de l'humour sur le dos de certains groupes sociaux. Capture d'écran de cette vidéo disponible sur YouTube sur le compte de Laf Producciones.

Les jeunes Latino-Américains sont en train de découvrir le potentiel d'Internet en matière de diffusion d'expressions artistiques comprenant évidemment le comique, l'humour. C'est le cas, par exemple de Laf Productions, une entreprise  constituée d'une équipe de Chiliens créatifs diffusant, sous leur propre label, leur humour sur le net. Laf est devenue très populaire sur les réseaux sociaux, y compris au-delà des frontières chiliennes, une des clés pour qu'un contenu devienne viral. FacebookTwitter et YouTube rassemblent ceux qui suivent ces jeunes humoristes. Le nom de marque, Laf, fait évidemment référence à la version phonétique espagnole du mot anglais laugh (le rire) .

Cette équipe formée autour de Andrés Feddersen (directeur commercial), Loretto Araya (directrice artistique et protagoniste des sketchs les plus populaires) et Sebastián Lavados (réalisateur audio visuel) a gagné une grande popularité non seulement au Chili, mais aussi en Argentine et au Mexique, entre autres pays d'Amérique latine. On en a la preuve sur Twitter:

J'ai découvert un nouveau groupe de musique du Danemark, que personne ne connaît… HAHAHA

Les responsables de cet engouement disent que cette diffusion de courtes vidéos spécifiques d'un type actuel de consommation par l'intermédiaire des smartphones, et la segmentation du public par Facebook sont les clés d'une visualisation de ces sketchs comiques qui ont adopté une forme adaptée aux réseaux sociaux du monde hispanophone. Lors d'un entretien réalisé par le média local BiobioChile, Andrés expliquee :

Sur Internet tu n'as pas le temps de présenter un personnage. Un personnage, sa description, son histoire c'est très lent, alors comme tu ne peux pas mettre un nom dessus pour que les gens l'identifient et comprennent l'histoire, tu dois leur donner l'impression que tu as quelque chose à leur dire personnellement […] Tu as tellement peu de temps pour capter l'attention d'une personne, que tu dois lui donner quelque chose qui aura un effet immédiat dans sa culture. Autres temps, autres manières de présenter les choses.

Des personnages classiques de la culture actuelle des jeunes  deviennent objets de réflexions au travers de l'humour de ce groupe de créatifs chiliens. Dans la série des  “Porno para“, hipsters, fans de Star Wars, végétarens, etc. se transforment en sujets de plaisanteries :

Laf se fait l'écho de ces personnages qui sont le propre du quotidien d'une génération et la représentent au travers de l'humour. C'est peut-être un des secrets du succès obtenu. Les gens de vingt ou trente ans se retrouvent ainsi, dans les videos de Laf Producciones, spectateurs de leur vie quotidienne et peuvent même en rire. Les problématiques liées aux genres sexuels peuvent être également abordées de cette façon.

Même si globalement les thèmes des vidéos font référence à des personnages de la culture universelle, l'humour local touchant des thèmes spécifiques de l'identité chilienne à toute sa place.
 Dans la video: “7 fails típicos del 18″, c'est lindépendance du Chili qui est l'objet de l'humour, ce qu'on en attend normalement et ce qui se passe réellement. De la même façon quelques-unes des vidéos faisant partie de la collection  #Cómo me ven jouent avec la vision que les Chiliens de la capitale ont des provinciaux et vice versa.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site