Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Côte d'Ivoire: Défis et opportunités dans le secteur des technologies d'information

Cote d’Ivoire le e-commerce et les défis de l’émergence -image extraite du blog aboukam.files.wordpress.com

Cote d’Ivoire le e-commerce et les défis de l’émergence -image extraite du blog aboukam.files.wordpress.com

En Côte d'Ivoire, avec la pénétration rapide des nouvelles technologies de l'information et de la communication (NTIC), de nouveaux horizons s'ouvrent dans de nombreux domaines. Après avoir affiché une croissance négative en 2011 (-4,7 %), suite à la crise post-électorale, la Côte d’Ivoire a su rebondir et affiche aujourd’hui une croissance parmi les plus élevées d’Afrique. Le FMI prévoit pour les 10 années à venir une croissance autour des 10 %. En Côte d'Ivoire, le secteur des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC) est dominé par la téléphonie (mobile et fixe). C'est l'un des secteur qui génère plus de devises et absorbe plus de jeunes sans emplois. Le blogueur ivoirien  fait le point dans un billet publié sur son blog aboukam.wordpress.com:

depuis 2012, plusieurs projets ont été lancés dont les principaux sont la pose de 7 000 km de fibre optique à travers tout le pays, la création de 3 000 cyber-centres (même dans les localités les plus isolées) et le lancement de l’opération dénommée : “un ivoirien, un ordinateur”, visant à distribuer gratuitement quelques 500 000 ordinateurs aux ivoiriens. Outre l’ambition de l’Etat ivoirien, la vulgarisation de l’outil internet vient placer le e-commerce au cœur de l’activité économique boostant ainsi un secteur déjà en pleine évolution.

Au cours de ces dernières années, le secteur des TIC a connu une forte croissance sur le marché ivoirien. Réalisant un chiffre d’affaires de 1000 Milliards de FCFA en 2014, le secteur a contribué de 7% à 8% du PIB national a révélé Bruno KONE. Avec la percée de l’internet mobile, dont le nombre d’abonnés est estimé à plus de 7 millions au premier trimestre de 2015 selon l’agence de régulation des télécommunications (ARTCI), des entreprises du groupe Afrique Internet Groupe (AIG) telles que Kaymu et Carmudi, spécialisées dans le domaine du e-commerce ont connu une percée fulgurante sur le marché ivoirien et ont également lancé des applications mobiles dans le but de faciliter l’accès à des services tels que le e-achat.

 

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site