Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Une jeune Pakistanaise espère que son tour du Pakistan à moto inspirera d'autres femmes

Zenith Irfan defied Pakistani social boundaries and set off to honor her father's legacy by taking a motorcycle trip across Pakistan from Lahore to Kashmir. She hopes her blog and videos will inspire future adventurers who aspire to end gender stereotypes in Pakistan. Credit: 1 Girl 2 Wheels/FB

Zenith Irfan a défié les interdits sociaux pakistanais et s'est mise en route pour honorer la mémoire de son père en entreprenant un voyage à moto à travers le Pakistan, de Lahore au Kashmir. Elle espère que son blog et ses vidéos inspireront de futures aventurières qui aspirent à mettre fin aux stéréotypes sexistes au Pakistan. Crédit : 1 Girl 2 Wheels/FB

Cet article de David Leveille pour The Worldinitialement publié sur on PRI.org le 4 février 2016, est reproduit ici dans le cadre d'un partenariat.

Il y a différentes idées sur ce qu'est la liberté.

Listen to this story on PRI.org »

L'une est de simplement partir sur une moto — dans n'importe quelle direction — aussi vite ou aussi loin que votre cœur vous dit d'aller.

Zenith Irfan se décrit elle-même comme une “Capricorne de 21 ans dans un périple épique à moto dans les terres du Pakistan avec rien d'autre que son âme libre”. Elle a réalisé ce périple l'été dernier. Parmi le peu qu'elle transportait avec elle, il y avait le souhait que ses histoires servent de guide pour de futures aventurières qui aspirent à mettre fin aux stéréotypes sexistes au Pakistan.

Zenith dit que c'est son père, qui mourut jeune, qui lui a inspiré ce périple.

“Quand j'avais 12 ans, ma mère et moi regardions des photos, des photos de famille, et ma mère m'a dit ‘ton père voulait voyager à travers le monde sur une moto’, et elle m'a raconté que c'était son rêve et qu'il n'a jamais pu l'accomplir parce que sa vie fut trop courte. Et ma mère a eu cette idée folle que je devrais poursuivre son rêve et en faire un hommage à mon père… parce que dans notre culture, nous sommes généralement contraints par certaines limites, comme les parents qui ne permettent pas à leurs enfants de partir en voyage ou de s'amuser à cause de la culture autour de nous. C'est une culture très restrictive”.

Passant outre ces frontières culturelles, et encouragée par sa mère et son frère, Zenith a traversé le Pakistan sur une moto durant août et septembre 2015.

 In the city, where children are caught up in the artificial world of gadgets and games. There exists, ambitious souls in the mountains of Kashmir. These little angels walk 2-3 miles daily, just to read a few alphabets. Indeed, those who have less, are spiritually privileged, than those who have more. Credit: 1 Girl 2 Wheels

Dans la ville, les enfants sont pris dans le monde artificiel des gadgets et des jeux. Là, dans les montages du Kashmir, il existe des âmes courageuses. Ces petits anges parcourent 3-4 km chaque jour, juste pour lire quelques lettres de l alphabet. En effet, ceux qui possèdent moins sont spirituellement plus privilégiés que ceux qui ont plus. Crédit : 1 Girl 2 Wheels

“Quand j'ai passé le Col de Khunjerab (c'est le col qui connecte le Pakistan avec la Chine), il y avait cet homme près du poste de contrôle de sécurité et il m'a dit que je ne devrais pas rouler à moto et que je devrais rentrer chez moi. Et je suis juste passée en lui faisant un sourire, comme si je refusais son commentaire. C'est le seul commentaire négatif que j'ai reçu. Je n'ai jamais été menacée”.

“Le Prophète Mohammed a dit : ‘Ne me dis pas combien tu es éduqué, dis-moi combien tu as voyagé’. Cette citation m'est allée droit au cœur. Les connaissances que nous tenons des livres et de notre éducation scolaire peuvent ouvrir notre imagination, mais n'ouvrent pas les portes de l'expérience. Voyager, grimper aux arbres et attraper des papillons ouvrent nos récepteurs sensoriels. Avoir une brève conversation avec un villageois, cueillir du coton dans des champs blancs recouverts de rosée, tout cela ouvre la fenêtre de la connaissance et de l'expérience à travers laquelle nous apprenons la culture et les histoires, des histoires qui n'ont jamais atteint la littérature”.

“La moto est vue comme un des véhicules les plus dangereux pour voyager. Alors je veux justement que tout le monde voyage à moto plutôt qu'en voiture parce qu'une moto vous offre une vision à 360 degrés, de tout ce qui vous entoure. Vous pouvez voir l'air, le soleil et vous passez littéralement à travers chaque expérience physiquement, mentalement et spirituellement. Donc j'encourage tout le monde à adopter une moto comme compagnon de voyage”.

Regardez une vidéo du périple de Zenith sur Facebook .

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site