Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le kirghize maintenant sur Google Translate!

Screenshot of Google Translate in Kyrgyz shared on Tilek Mamutov's Facebook page.

Capture d'écran de Google Translate en kirghiz, partagé sur la page Facebook de Tilek Mamutov.

Google Translate est maintenant disponible en plus de 100 langues différentes, dont le kirghize, langue parlée presque exclusivement au Kirghizistan dans les montagnes d'Asie Centrale.

Les utilisateurs de Facebook et les réseaux sociaux russes ont obtenu gain de cause après plusieurs années de lutte pour que le kirghize soit intégré à Google Translate. Les langues turciques, parlées par plus de 5 millions de personnes dans le monde, ont également bénéficié d'un appui infatigable au sein même du géant technologique.

Tilek Mamutov, Kirghize et Directeur de Programme Technique chez Google, vit dans la baie de San Francisco, et a accueilli l'arrivée du kirghize sur Google Translate par un article publié sur Facebook le 18 février:

Кыргызский язык теперь в Google Translate!!!

Спасибо команде Google Translate, которые уже много лет работают над алгоритмами перевода и за работу, начатую годы назад, над кыргызским языком в частности.

Также хочу отметить носителей языка, которые внесли свой вклад в тренировку алгоритма! Огромный вклад внесла граппа под координацией Чоробека Сааданбекова. И хочу отметить внесших вклад через Айсок Кыргызстан за то, что подняли тему сотрудничества кыргызстанцев с Гуглом очень давно, поставили некоторые первые кирпичи в фундамент и вдохновили Гугл сделать глобальный инструмент принятия отзывов от сообществ. Спасибо всем кто помогал этим группам и тем кто вносил вклад индивидуально.

Приглашаю всех попробовать: http://translate.google.com/ Только помните, пожалуйста, что это только первые шаги, и если вы увидите что какой-то перевод можно улучшить прошу нажать соответствующую кнопку.

Ca y est la langue kirghize est maintenant sur Google Translate !!!!

Mille mercis à l'équipe de Google Translate, dont le travail sur la traduction des algorithmes a débuté il y a des années. Je tiens à remercier aussi les utilisateurs de cette langue qui ont contribué à tester les algorithmes! Le travail du groupe coordonné par Chorobek Saadanbekov a bien fait avancer les choses.

Je mentionnerai aussi ceux qui ont contribué au programme grâce au groupe Aisok du Kirghizistan, qui a longtemps fait remonter les problèmes de coopération entre Google et le Kirghizistan, et a incité Google à créer un outil global qui accepte les retours des utilisateurs des différentes communautés.

Merci à tous ceux qui ont participé à ces groupes et à ceux qui ont contribué individuellement.

Je vous invite à essayer: http://translate.google.com/. Rappelez-vous simplement que ce sont les premiers pas et que si vous constatez que certaines traductions peuvent être améliorées veuillez cliquer sur le bouton correspondant.

Paradoxalement, Mamutov n'a pas écrit son article en kirghize mais en russe, la langue la plus utilisée à Bichkek la capitale de l'ex-république soviétique.

En ligne, la plupart des sites internet .kg du pays renvoient sur des sites en langue russe.

Quand on utilise Google Translate pour traduire des informations en russe sur le Kirghizistan, par exemple, on trouve que la monnaie nationale le som est traduite par ‘poisson-chat’, alors que Bolot, prénom kirghize très répandu, devient ‘marais’.

Google Translate va améliorer son accès à l'internet kirghize encore peu développé, mais Mamutov souligne que des erreurs de traduction vont encore être relevées pendant un certain temps.

Kyrgyz beside a traditional nomadic dwelling in the early 20th century. From the archives of the state registry.

Des Kirghizes à côté de leur habitat nomade traditionnel au début du XXème siècle. Archives nationles. .

La langue kirghize est parlée au-delà du Kirghizistan, particulièrement en Russie où vivent et travaillent un million d'immigrés kirghizes, et au Tadjikistan où des communautés kirghizes vivent le long de la chaîne de montagne du Pamir.

En Afghanistan,  plus de 1.000 Kirghizes vivent dans le Corridor du Wakhan, l'une des régions les plus reculées du monde.

Là, les enfants étudient en Dari, mais les antennes satellites qui sont sur les yourtes (habitations nomades) permettent à la communauté de regarder les informations sur le Kirghizistan en kirghize.

A Wakhan Kyrgyz. Screenshot from video uploaded by Jeff Waalkes.

Un kirghize de Wakhan. Capture d'écran d'une vidéo téléchargée par Jeff Waalkes.

La langue kirghize est arrivée sur Google Translate.

Selon la constitution, le kirghize reste la langue du Kirghizistan, et le russe est une langue ‘officielle’ utilisée par commodité dans les documents administratifs de l'Etat.

L'enseignement public du pays se fait en kirghize, en russe et en ouzbek, même si le gouvernement, sous la pression des nationalistes, a supprimé les examens d'entrée à l'université en ouzbek.

La maîtrise du russe disparaît rapidement en dehors de Bichkek, et beaucoup de jeunes Kirghizes choisissent d'apprendre le mandarin et l'anglais, pour profiter des opportunités d'emplois  liées aux investissements de la Chine voisine dans la région.

 Sixty-year-old Ainysa and her grandson. All of her children work in Russia. Chek village, Batken oblast, Kyrgyzstan.

Aunisa une femme de 60 ans et son petit fils. Tous ses enfants travaillent en Russie. Village de Chek, région de Batken. Photo de Eylor Nematov avec son autorisation.

Enfin le Kirghize est sur Google Translate!

 

kyrgyzstan-australia-tp-12

Un jeune Kirghize regarde à la jumelle un match de foot sur un stade situé derrière la frontière. Photo de Tamas Paczai, avec son autorisation.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site