Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Une vidéo psychédélique sur l'Histoire du Japon reçoit un accueil enthousiaste, y compris des Japonais

Histoire du Japon par Bill Wurtz

Captures d'écran de” l'Histoire du Japon” par Bill Wurtz. From YouTube.

La vidéo captivante du vidéaste Bill Wurtz, “Histoire du Japon” est devenue trés populaire, pour avoir été visionnée prés de 5 millions de fois depuis sa mise en ligne sur YouTube début février.

La vidéo résume 40 000 années d'histoire du Japon en quelques neuf minutes.

La vidéo psychédélique se sert d'une imagerie très personnelle pour relater l'histoire du Japon. On peut reprocher à la vidéo qu'elle omette quelques aspects essentiels de l'histoire du Japon, mais il est hors de question de pouvoir tout couvrir en juste neuf minutes.

La réaction des réseaux sociaux japonais à cette version de leur histoire a été positive jusqu'ici. Toutefois, la vidéo n'est pas encore virale au Japon, probablement du fait qu'elle soit en anglais.

Mariko Oi, correspondante de la BBC, écrit :

[En japonais] Bien qu'elle puisse avoir oublié beaucoup de choses, cette vidéo explicative de l'histoire du Japon va vous faire rire.

Rekishi Zatsudan, un site populaire dédié à l'histoire du Japon dit :

L'histoire du Japon expliquée en 9 minutes. Même si elle est en anglais, elle est drôle.

Le blogueur cambodgien Taro a aussi adoré la video :

C'est un formidable document qui rapporte de manière concise l'histoire du Japon en anglais.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site