Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le bonheur en Ukraine, c'est sur cette carte interactive

Kyiv Sahara. Photo: Map Me Happy screenshot

Les dunes du Sahara de Kiev, dans la banlieue de la capitale, sont certainement un endroit heureux. Capture d'écran du site Map Me Happy.

Marasme économique, grèves de la faim, attaques militaires, [et affaires de dopage], voilà l'ordinaire que renvoie une recherche “Ukraine” sur Google News. Pas de quoi inciter à boucler sa valise pour des vacances dans ce pays. Il arrive aux Ukrainiens eux-mêmes de douter s'il vaut la peine de faire du tourisme dans la capitale Kiev, ou de projeter une excursion du week-end dans une autre grande ville ukrainienne.

Un collectif international de bénévoles vient de créer une carte en ligne des endroits d'Ukraine où on peut respirer le bonheur.

L'idée de Map Me Happy est de rendre les gens du cru tout comme les touristes amoureux à répétition de ce pays, en leur faisant aussi découvrir architectures et paysages intéressants d'Ukraine.

L'Ukraine, lieu où il fait bon vivre ?

Les créateurs de cette nouvelle carte interactive sont convaincus que cela ne va pas aussi mal en Ukraine que le laissent croire les grands titres de la presse. Si les provinces orientales sont certes embourbées dans une guerre larvée avec la Russie, le pays est si étendu (l'Ukraine est le deuxième pays d'Europe en superficie) que la tension est à peine perceptible quand on en parcourt les régions de l'ouest ou du centre. C'est ainsi que, pour donner aux voyageurs et aux habitants des idées d'endroits où se détendre et  sentir des ondes positives, la carte Map Me Happy est née.

Map Me Happy currently maps 15 cities in Ukraine.

Map Me Happy cartographie actuellement 15 villes d'Ukraine. Capture d'écran du site en construction.

“Map Me Happy mêle les intérêts de géographes et d'architectes. Nous avons en commun un grand intérêt pour l'environnement bâti et les réaction sociales qu'il provoque… Pour nous, les villes sont bien plus que de l'immobilier, des bâtiments, des infrastructures, du foncier, des usines ou des conceptions architecturales. Elles sont constituées des milliers de significations individuelles que les gens leur assignent, et des usages qu'ils en font”, expliquent les créateurs du projet Map Me Happy.

Crowdsourcer le bonheur

La carte est essentiellement une plate-forme de crowdsourcing qui permet à tout utilisateur inscrit de marquer comme “positifs” des endroits de tout le pays. La carte compte actuellement 328 lieux marqués, un nombre qui croît chaque jour. On peut aussi rechercher des endroits en utilisant des filtres tels que “pensée positive”, “ouïe positive”, “vision positive”, “odorat positif” et “toucher positif”. Ce qui permet de trouver des “espaces de bonheur” accordés à celui des six sens que l'utilisateur veut mobiliser.

Par exemple, si vous cherchez l'inspiration de lieux de pensée positive pour le week-end, la carte propose de se rendre sur l'Ile Trukhaniv, située non loin du centre de Kiev, pour une balade à vélo. Autre option, méditer dans les dunes du Sahara de Kiev dans les faubourgs de la ville, ou encore s'y rendre pour y faire des photos à couper le souffle.

A bike ride on a Trukhaniv island not far from downtown Kyiv. Photo: Map Me Happy screenshot

Une promenade à bicyclette sur l'Ile de Trykhaniv non loin du centre-ville de Kiev. Capture d'écran de Map Me Happy.

Le lancement de la carte remonte à seulement un mois, aussi ses créateurs encouragent-ils activement chacun à rejoindre l'initiative et à ajouter à la carte davantage d'endroits heureux. Il suffit pour cela de compléter un court formulaire d'inscription ou de se connecter avec son compte Facebook.

Ce projet collaboratif a été créé par l'urbaniste ukrainienne Nastya Ponomaryova et des géographes de Roumanie, d'Allemagne et des Pays-Bas sous les auspices du Programme d'échange des directeurs culturels.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site