Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Enfin un mur pour unir les gens, et non les séparer

Wall of kindness in Peshawar. Photo by: Serve Mankind Facebook Page

Mur de générosités à Peshawar. Photo : Page Facebook ‘Serve Mankind’

A travers l'Histoire, les murs ont été symboles de séparation, de ségrégation et de division. Un nouveau phénomène appelé les “murs de générosités” (Deewar-e-Meherbani) fait tout le contraire. Pour faire face aux froides températures, les Iraniens ont lancé des campagnes de charité pour les sans-abri et les personnes dans le besoin en construisant des “murs de générosités”. Les murs sont équipés de portemanteaux accrochés sous le message, “Prenez un vêtement si vous en avez besoin. Sinon, donnez-en un”. La campagne iranienne pour fournir des vêtements aux personnes dans le besoin s'est transformée en une avalanche de dons, de manteaux, de chapeaux, de pantalons et de vêtements chauds.

Ce qui débuta à Mashhad, en Iran, atteint désormais la Chine et le Pakistan. Voici quelques-unes des images et des histoires des murs de générosités qui vous réchaufferont le cœur.

Iran : Là où tout commence

Tout débuta un jour de neige à Mashhad :

Même si les photos n'en sont que plus pittoresques, l'hiver est particulièrement difficile pour ceux qui n'ont pas d'abri. Lentement, le mot-clic  دیوارمهربانی# (mur de générosités) a commencé à être alimenté par des photos tandis que les citoyens prennent en main l'aide apportée aux nécessiteux :

Mur de générosités #Kerman situé dans la rue Khajoo, avant le croisement à Khajoo, sur la gauche #yalda à #Kerman

#murdegénérosités

Mur de générosités à Shahsavar, à côté de la mosquée du quartier de Shahsavar

Ensuite : La Chine

Il n'a pas fallu longtemps avant que les photos des “murs de générosités” en Chine commencent à apparaître sur les réseaux sociaux. Les textes chinois indiquent que les vêtements sont destinés aux “personnes dans le besoin” :

“Murs de générosités” à Chengdu, en Chine. C'est dans cette ville que Mme Gibbs est allée à l'université.👍

La ville de Liuzhou, en Chine, met en place un mur de générosités pour aider les sans-abri pendant l'hiver.

Les murs de générosités d'Iran arrivent en Chine. Une réussite diplomatique évidente de la part de l'Iran.

Le Pakistan s'y met

Ismat Ali et Maria Waqas, enseignants au Bahria College à Karachi, ont annoncé leur projet de créer leur propre mur de générosités :

So, my dear friends and family…I come to you again. This time in collaboration with my senior, Ma'am Ismat Ali. We are starting a wall of kindness in karachi. Area will be mentioned later. Please donate generously your clothing or shoes that are just sitting in your cupboards and can help the needful. Truly grateful. Let's begin 2016 with a new heart!!
Posted by Mariya Waqas on Tuesday, December 29, 2015

Chers amis, chère famille… je reviens vers vous encore une fois. Cette fois-ci, c'est en partenariat avec ma supérieure, Madame Ismat Ali. Nous lançons un mur de générosités à Karachi. Le quartier sera précisé plus tard. SVP, donnez les vêtements et les chaussures qui traînent dans vos placards et pourraient être utiles aux nécessiteux. Nous vous en sommes très reconnaissantes. Commençons 2016 dans la générosité !!!

Wall of Kindness in Karachi. Photo Courtesy: Wall of Kindness Facebook Page

Mur de générosités à Karachi. Photo avec la permission de la page Facebook ‘Wall of Kindness Pakistan’

Les habitants de Peshawar et Lahore ont également mis en place des murs de la générosité dans leurs villes. A Peshawar, des membres de l'ONG Serve Mankind ont écrit :

Une femme accroche des vêtements sur un mur de générosités à pahse 3 Hayatabad #Peshawar. Vu aujourd'hui.

Mur de générosités : grand élan pour aider ceux qui ont besoin de vêtement. SVP, apportez vos vêtements . Hayatabad phase 3, Peshawer.

Quant à Lahore, les habitants ont utilisé Twitter pour faire passer le message.

“Mur de générosités” près du parc Jam e Sheeren, marché Firdous, à Lahore.
SVP, donnez vos vêtements à ceux qui en ont besoin :-)

Le mur de générosités à #Lahore est sité près du parc Jam e Shereen, marché Firdous. SVP donnez pour une bonne cause et aidez ceux qui en ont besoin :-)

Ce n'est pas tout…

Les Iraniens distribuent également de la nourriture. Voici une boulangerie qui donne du pain aux sans-abri et aux personnes dans le besoin. Le message sur la boîte dit : “Le pain est gratuit pour ceux qui ne peuvent pas payer”.

Le mur de générosités est arrivé à la boulangerie.

Je voulais simplement dire, ce dernier Tweet concerne une boulangerie en Iran. Il est écrit “Du pain pour ceux qui ne peuvent se le permettre”… pensez-y.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site