Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les animaux non plus ne peuvent échapper à la pire sécheresse du Cambodge en 50 ans

Screen Shot 2016-05-09 at 12.46.12 AM

Un éléphant mort d'un coup de chaleur à Angkor. La photo extraite d'une pétition en ligne appelant à mettre fin aux  promenades à dos d'éléphant dans les lieux touristiques. Source: change.org

Le phénomène El Niño est en partie responsable de la sécheresse qui sévit au Cambodge avec une hausse des températures et des pénuries d'eau. Cette sécheresse est considérée comme étant la pire des 50 dernières années.

Selon le gouvernement, 2,5 millions de Cambodgiens dans 100 districts ont été touchés par la sécheresse et des pénuries d'eau ont été déclarées dans 18 des 25 provinces du pays. Pendant ce temps, neuf provinces connaissent des vagues de chaleur.

De faibles précipitations ont exacerbé la pauvreté dans de nombreuses zones rurales, où les agriculteurs dépendent des rivières et des étangs pour l'irrigation. La sécurité alimentaire et la santé des populations locales provoquent également des préoccupations croissantes.

Un regard sur les dévastations de la sécheresse

Des pêcheurs ramassent les poissons dans un étang asséché dans la province de Kandal frappée par la sécheresse,

Cette vidéo YouTube montre une rivière Sisophon complètement à sec à Banteay Meanchey.

Une autre vidéo montre comment certaines familles dans les zones rurales puisent l'eau dans un trou presque à sec dans la province de Banteay Meanchey:

Les animaux meurent à cause de la pénurie d'eau et de la chaleur. Environ 65 tonnes de poissons sont morts dans le lac de Tonle Chhmar le mois dernier en raison de la baisse des niveaux d'eau:

Pénurie d'eau et la chaleur ont tué beaucoup de tonnes de poissons dans #KampongThom #Cambodia

La sécheresse et la pénurie d'eau ont tué 300 bovins dans le district de Siem Pang, province de #Stoeng Treng

Les fonctionnaires attribuent à la vague de chaleur la mort de centaines de chauves-souris à Siem Reap

Selon les villageois: plus de 30 singes noirs sont morts aujourd'hui par manque d'eau à Battambang,

Un éléphant qui promène les touristes à Angkor a succombé à un coup de chaleur. Suite à cet incident, des utilisateurs d'Internet ont lancé une pétition exhortant les autorités à mettre fin à ces promenades à dos d'éléphant, qui sont toujours appréciées des visiteurs.

Le gouvernement cambodgien demande la coopération et l'unité de la nation pour faire face à la crise de la sécheresse. Les fonctionnaires promettent de fournir une aide immédiate aux résidents en situation de pénurie d'eau.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site