Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Rana, Masud Rana, le James Bond du Bangladesh, fête ses 50 printemps

Golden Jubilee poster of Masud Rana series. Image courtesy from official facebook page of Sheba Prokashoni (publisher of Masud Rana book series).

Affiche du cinquantenaire de la série des Masud Rana. Avec l'aimable autorisation de la page Facebook officielle de Sheba Prokashoni (éditeur de la série de livres Masud Rana).

Un ex-major de l'armée reconverti dans les services de renseignement de son pays. Un homme dont les missions secrètes lui font parcourir le monde, et qui répond à un nom de code bref et facile à retenir. Un séducteur et charmeur qui jamais ne s'attache.

Ça vous rappelle quelle que chose ? Sans doute, pourtant il ne s'agit pas de James Bond. C'est Masud Rana, nom de code MR-9, l'espion le plus populaire de la littérature bengalie, qui en compte peu d'autres. Il aura 50 ans en mai 2016.

Qazi Anwar Hussain, Creator and author of Masud Rana Series. Image by Humayra Ahmed via Wikimedia commons CC BY-SA 3.0

Qazi Anwar Hussain, créateur et auteur de la série Masud Rana series. Photo Humayra Ahmed via Wikimedia Commons CC BY-SA 3.0

Créature de l'écrivain renommé Kazi Anwar Hussaince maître-espion du Bangladesh a fait sa première apparition en 1966 dans le roman ‘Dhwangsha Pahar’ (La montagne de destruction). Les lecteurs trouveront bon nombre de similitudes entre Rana and James Bond. De fait, ses fans l'appellent affectueusement le James Bond bengali.

Rana a eu une longue carrière dans le monde de l'espionnage de fiction du Bangladesh, et a été une icône culturelle dans les années 1970 et 80. Il est le personnage central de plus de 400 livres à ce jour.

Hussain est dit avoir généreusement pioché ses intrigues dans les romans occidentaux d'espionnage à succès aux débuts de la série des Masud Rana, qui en même temps répondait à un besoin des jeunes de langue bengalie, à cette époque avare en distractions alternatives d'avant les jeux vidéos, la télévision câblée, les livres occidentaux importés et l'internet.

Le personnage et bon nombre de ses aventures ont été portés à l'écran pour le cinéma et la télévison au Bangladesh.

On comprend mieux la popularité de Masud Rana avec ce commentaire sur Facebook de Tasdik Aurangazeb :

সেই সময় আমার হাতে তেমন একটা পয়সা থাকত না। এক একটা বই যোগাড় করতে কি যে কষ্ট করতে হত তা লিখে বোঝাতে পারব না। এক একটা বই কেনার জন্য ১৫ থেকে ২০ দিন না খেয়ে টিফিনের পয়সা বাঁচাতে হত। রিকশা ভাড়ার পয়সা বাঁচানোর জন্য মাইলের পর মেইল হেটে পারি দিতাম। আহ কি অদ্ভুত সব কষ্ট-মাখা আনন্দের দিন গেছে সেই সময়!

A l'époque je n'avais pas beaucoup d'argent pour le superflu. Acheter des livres était extrêmement difficile ; impossible d'expliquer en quelques mots l'étendue de cette difficulté. Je sautais des repas pour économiser de quoi m'acheter des livres de Masud Rana. Je faisais aussi des kilomètres à pied pour économiser sur les courses de rickshaw. Ah, c'était le bon temps ! Plein de souvenirs doux-amers.

Si la majorité des lecteurs de Masud Rana sont jeunes, l'attrait est aussi fort pour les lecteurs adultes. Morshed Alam Badol écrit :

কৈশোর পেরিয়ে যৌবন । যৌবন পেরিয়ে প্রৌঢ়। আজও মাসুদ রানা সমান ভাবে টানে। সেই স্কুল বয়সের কিশোর ছেলেটির মত।

De l'adolescence à la jeunesse, de la jeunesse à l'âge mûr, Masud Rana me plaît toujours autant. Exactement comme au temps du lycée.

Le commentaire de Raat-Prohori illustre la manière dont Masud Rana a exercé une influence sur les lecteurs bangladeshis :

দীর্ঘদিন মাসুদ রানা পড়ে মনে হতো আমাকে কোথাও কেউ ঠেকাতে পারবে না। আমি ঠিকই উতরে যাবো। তা পাঁচতারা হোটেলের রিসেপশন হোক, বিলাসবহুল জাহাজ এর ক্যাপ্টেন হোক আর উড়োজাহাজ এর পাইলট হোক যে কোন পরিবেশ সামলাতে পারবো আমি। কিভাবে আগ্নেয়াস্ত্র চালাতে হয়, কিভাবে প্যারাস্যুট জড়িয়ে প্লেন থেকে লাফাতে হয়, কিভাবে স্কুবা ডাইভিং করতে হয় এসব যেন মাসুদ রানার মাধ্যমে আমাকে শিখিয়েছেন আমাদের কাজী'দা।

Lecteur de longue date de Masud Rana, je me sentais irrésistible. Que je sois à la réception d'un hôtel cinq-étoiles, capitaine d'un yacht de luxe ou pilote d'avion, je me glissais avec aisance dans mon rôle. M. Kazi Anwar Hussain m'a appris à utiliser les armes à feu, à sauter d'un avion en parachute, à faire de la plongée, et il m'a appris tout ça par Masud Rana.

 New book and magazine are published on the celebration of 50 years. Image courtesy from official facebook page of Sheba Prokashoni (publisher of Masud Rana book series).

Un nouveau livre et un magazine sont sortis en l'honneur du cinquantenaire de Masud Rana. Avec l'aimable autorisation de la page Facebook officielle de Sheba Prokashoni (éditeur de la série des Masud Rana).

Cependant, Masud Rana n'est pas le bienvenu dans tous les foyers du Bangladesh. La série est contestée pour les scènes sexuellement explicites de certains livres. Il y a des cercles où les jeunes lecteurs de la série sont mal vus pour cette raison.

Les fans les plus fervents de Masud Rana n'en continuent pas moins de chanter les louanges de la série sans se laisser décourager. Sur une page Fcebook Rana Facebook, des gens évoquent leurs souvenirs de lecture de ces livres. Sottom Haldar se rappelle :

আমি জানি এখনকার ছেলেমেয়েরা আর রানা পড়ে না, তারা সিডনী শেলডন নাইলে রর্বাট লুডলাম পড়ে। আমি জানি রানার বই সাহিত্য পন্ডিত দের কাছে একদম অখাদ্য। কিন্তু আমার মত যারা 90″s কিড তাদের কাছে এখনো রানা আর কাজীদা এক মহাপুরুষের নাম। আমি কৃতজ্ঞ রানা আর কাজীদার কাছে যারা বিনা পাসপোর্টে আমাকে দুনিয়ার রং রুপ চিনে নিতে শিখিয়েছেন।

Je sais que la génération actuelle d'adolescents ne lit pas Masud Rana, ils préfèrent [les romans des écrivains américains] Sidney Sheldon ou Robert Ludlum. Je sais qu'ils ne feraient que se débarrasser des livres de Masud Rana comme inférieurs. Mais pour les gamins des années 90 [au Bangladesh] comme moi, Rana et Kazi Anwar Hussain sont des légendes. Je leur suis redevable de m'avoir montré le monde par ces livres.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site