Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le documentaire “Humano” en accès libre à l'occasion de la fête du soleil des Incas

Hasta el 24 de junio y por la celebración de la Fiesta inca del Sol, el documental Humano estará disponible en libre acceso. Captura de pantalla del documental, disponible en Vimeo.

Le documentaire est disponible sur Vimeo jusqu'au 30 juin. (Capture d'écran)

Note de mise à jour: le documentaire est disponible jusqu'au 30 juin

Pendant les commémorations de la fête du soleil des incas, ou Inti Raymi, les auteurs du documentaire Humano, l'ont laissé en accès libre. Ainsi, [jusqu'au 30 juin] ce récit d'un jeune en quête de réponses sur la condition humaine dans les Andes d'Amérique du Sud sera disponible en ligne.

D'après la description du documentaire :

HUMANO est un film documentaire qui raconte le parcours d'un jeune homme à travers les Andes, muni seulement d'une caméra, de deux cents questions et de la soif irrépressible de découvrir l'origine de l'[l'humanité]. A Q’eros [le Cuzco péruvien], il fait la connaissance d'un chaman qui lui explique que ses réponses ne lui serviront à rien s'il ne n'apprend pas d'abord à être humain.

Le film porte essentiellement sur la recherche de soi et sur la quête identitaire vues sous l'angle des traditions incas des Andes. Il traite aussi des enseignements ancestraux de la région qui cherchent à mieux comprendre la nature des choses. La présentation du film montre bien aussi les étapes et les chemins qui ont rendu possible la réalisation de ce travail. D'après les auteurs, le film n'avait pas de scénario, et ils ont tiré le maximum des ressources technologiques et des réseaux sociaux à leur disposition pour faire connaître le projet, mais aussi faire passer le message :

Le film a été tourné sur les hauts plateaux andins (el altiplano) pendant trois mois consécutifs, sans script ni plan de tournage. Il s'est simplement laissé guider par les questions, les émotions du réalisateur et le “paqo andino” (chaman). Ces deux protagonistes ont été les uniques témoins de ce voyage intime dans les profondeurs de l’inconscient collectif.

Le documentaire a servi à démontrer qu'il existe une autre façon de faire du cinéma, de produire et de distribuer un film, en profitant au maximum de la technologie et des réseaux sociaux. Ce film, qui raconte ce que nous sommes, a pu voir le jour grâce au soutien de plus de deux cents personnes, mécènes, techniciens ou collaborateurs.

La fête du soleil

L'Inti Raymi est une cérémonie inca que les communautés indigènes de cette culture partagent. Le blog Cometa Mágico décrit succinctement cette tradition:

Inti Raymi  était la fête la plus grande et la plus importante au temps des Incas et qui se célèbre aujourd'hui encore à chaque solstice d'hiver (le 24 juin dans l'hémisphère sud) dans les Andes, alors que dans l'hémisphère nord on célèbre la “nuit de la Saint Jean”. [Pour les Incas] Inti Raymi marque le début de la nouvelle année. Il était célébré à la fin des récoltes de pommes de terre et de maïs pour remercier Inti de l'abondance de la récolte ou, sinon, pour demander qu'elle soit meilleure à la prochaine saison.

Le post donne de plus amples détails sur les rituels et précise quelques données historiques, comme  l'interdiction de la célébration pendant la colonisation espagnole. Enfin, l'auteur souligne l'importance de la tradition pour garder la mémoire vivante:

Aujourd'hui, Inti Raymi est une représentation théâtrale, mais elle est surtout une des manifestations traditionnelles les plus évocatrices de notre identité nationale parce qu'elle symbolise les valeurs et les souvenirs de notre passé.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site