Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Côte d'Ivoire: Le professeur Honoré Kahi aide une étudiante à suivre son cours en portant son bébé sur le dos

Le Prof. Honoré Kahi, de l’université Alassane Ouattara de Bouaké a devenu célèbre sur les réseaux sociaux en portant sur son dos le bébé d'une des étudiantes pour permettre à la maman de suivre son cours. Source: Site De Rencontre Des Etudiants De L'afrique

Le Prof. Honoré Kahi, de l’université Alassane Ouattara de Bouaké a devenu célèbre sur les réseaux sociaux en portant sur son dos le bébé d'une des étudiantes pour permettre à la maman de suivre son cours. Source: Site De Rencontre Des Etudiants De L'afrique

La page Facebook Site De Rencontre Des Etudiants De L'afrique a publié le 29 juin 2016, une photo présentant le prof. Honoré Kahi donnant un cours sur la sensibilisation à l’entrepreneuriat à l’université de Bouaké, avec un bébé attaché à son dos, qui a fait le buzz sur la blogosphère ivoirienne. Contacté par la TV française, le professeur déclare :

C’est assez fréquent que des jeunes filles viennent avec leurs enfants en classe. Mais ce jour-là, le bébé de cette étudiante ne cessait de pleurer. Elle est sortie à trois reprises de la salle pour essayer de le calmer, en vain. Au bout d’une trentaine de minutes, je lui ai dit que c’était un cours très important pour son avenir et que pour moi, il fallait qu’elle soit bien concentrée. Je lui ai donc proposé mon aide.

J’ai donc attaché le bébé dans mon dos. Immédiatement, il s’est tu, bercé par les va-et-vient que je faisais pour continuer mon cours, et s’est même endormi ! J’ai pu continuer mon cours pendant une quarantaine de minutes sans aucun problème. Mon étudiante m’a dit qu’elle était très touchée par ce geste et qu’elle avait été très surprise car il y a généralement une certaine distance entre les étudiants et les professeurs.

Pour tout dire, je suis assez étonné de l’engouement autour de ce geste, car c’était vraiment spontané. Des étudiants ont pris des photos car ça les amusait : dans l’imaginaire collectif, on associe d’habitude ce type de porté du bébé à la “mama” africaine… C’est assez rare de voir un homme, qui plus est un enseignant faire ça. J’ai reçu des coups de fils de gens de France, de Côte d’Ivoire, du Mali qui me disent que l’image leur a fait du bien. Je crois que ce que fait un enseignant, pour créer du lien social avec ses étudiants, est aussi important que le contenu de ses cours.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site