Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Super Mario et le Premier ministre Abe invitent le monde aux Jeux de Tokyo 2020

[Tous les liens sont en anglais, sauf mention contraire]

A l’occasion de la cérémonie de clôture des Jeux Olympiques de Rio 2016, le 21 août dernier, le Japon a pu présenter les prochains Jeux d’été, prévus à Tokyo, en 2020.

Le Japon a ainsi démontré son “soft power”, notamment lors d’une séquence où le personnage de Nintendo, Mario [français], voyage à travers une canalisation verte, du centre de la Terre jusqu’à Rio. Durant un bref moment, Mario est apparu devant les spectateurs, avant de se transformer en Premier Ministre, Abe Shinzo, qui a invité le monde à venir aux Jeux Olympiques de Tokyo, en 2020 :

Voici “Abe Mario.”

De nombreux Japonais de Twitter se sont réjouis de cette apparition :

J’ai vu l’entrée “d’Abe Mario” lors de la cérémonie de clôture, j’étais impressionné, mais j’ai également pensé « n’a-t-il pas l’air un peu idiot ? »

Shinzo Abe soit un homme politique populaire au Japon, comme l’a illustré sa récente élection et sa « supermajorité » dans la chambre haute du Parlement bicaméral du Japon, mais son intention de modifier la Constitution soulève des inquiétudes.

Abe pourrait perdre sa popularité, alors que l’économie continue de battre de l’aile après plusieurs années d'« Abenomics ».L’engouement pour la vidéo de promotion des JO 2020 et “d’Abe Mario” doit donc être le bienvenu pour le Premier ministre.

Un grand nombre d’utilisateurs de Twitter ont été impressionnés par le spectacle :

Ce qui m’a le plus impressionné est la façon dont les cubes ont créé le logo de Tokyo 2020, puis comment ils ont représenté les immeubles de la capitale.

Je viens de voir la partie japonaise de la cérémonie de clôture de Rio : elle a totalement capturé l’esprit de la culture « otaku » japonaise. Ils ont même inclus tous les petits détails.

La vidéo Tokyo 2020 diffusée lors de la cérémonie de clôture des JO de Rio a également permis à quelques utilisateurs de Twitter de s’extasier sur le côté « unique » de la culture japonaise face à d’autres cultures :

L’une des caractéristiques de la culture japonaise est l’obsession du moindre détail, souvent portée à un degré extrême. Partout ailleurs dans le monde, personne ne prête attention aux détails (comme nous le faisons), surtout à ce que les gens ne voient ou ne remarquent jamais.

Voici une particularité dont tous les Japonais peuvent être fiers.

Outre ‘Abe Mario’, des œufs de Pâques et d’autres détails cachés ont interpellé les téléspectateurs observateurs :

La cérémonie de clôture a rendu hommage aux Jeux Olympiques de 1964, à Tokyo.

Le Premier Ministre Abe porte la même montre Omega vendue initialement en 1964, lorsque la marque sponsorisa les premiers JO de Tokyo. Je me demande si la montre d’Abe est à la même date et heure que celle de 1964.

Cette attention portée aux détails est l’une des choses que j’apprécie au Japon.

Quel est le rapport avec la lycéenne ?

Quelques-uns, néanmoins, ont été troublés par le choix d’inclure l’image d’une lycéenne en uniforme (女子高生, joshikosei, alias “JK”) dans la vidéo de promotion.

jk shibuya

Screencap of Tokyo 2020 Olympics promotional video. Image widely shared on social media.

Katsube Genki [japonais] a écrit à Joshi SPA [japonais], un tabloïd hebdomadaire destiné aux jeunes femmes :

 映像に登場する女子高校生は、現役女子高校生の体操選手とのことですが、他のアスリートが全員競技中のユニフォームに身をまとっている中、なぜ冒頭の彼女一人だけがわざわざ制服姿にさせられているのでしょうか? 東京五輪に挑戦する未来の若者を表現したかったというのなら、なぜ制服姿の男子高校生も合わせて起用しなかったのでしょうか?

La lycéenne qui apparaît dans la vidéo se présente ensuite en tant qu’athlète, pourquoi est-elle la seule sportive à porter un uniforme d’écolière ? S’ils veulent montrer la jeunesse, qui représente les futurs athlètes (qui seront présents aux Jeux Olympiques 2020), pourquoi n’ont-ils pas aussi montré des garçons habillés d’un uniforme d’écolier ?

Dans l’article de Joshi SPA, Katsube a ensuite répondu à sa propre question:

[…] 「制服JKを性的アイコンにしています~!」と世界に向けて堂々とアピールやらかしました

Les organisateurs de Tokyo 2020 veulent transformer un uniforme en icône sexuelle pour promouvoir les JO au monde entier.

L’uniforme, affirme Katsube, a une histoire assez sordide au Japon:

実際に、昔は援助交際やブルセラで、近年はJKビジネスと、制服が性的アイコンとして消費され、国連からも未成年女子の買春・人身売買が盛んな国として認定を受けるような状態です。

Par le passé, l’uniforme d’écolière constituait un symbole de rendez-vous rémunéré [français] (援助交際, enjo kosai), tandis que le port de collants (burusera) revêt une forte connotation sexuelle, qui a depuis été abandonné, suite aux critiques émises par les Nations Unies concernant la prostitution infantile et le trafic d'êtres humains.

D’autres internautes ont simplement célébré le fait qu’un des plus prometteurs athlètes ait été mis en avant :

L’athlète lycéenne qui a donné le coup d’envoi de la vidéo 2020 est Dobashi Koko et a 16 ans.

Elle souhaite participer aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020. Elle ne figure pas dans la vidéo de promotion par hasard – elle a de nombreux rêves pour l’avenir.

Le Premier Ministre Abe aurait dû être mangé par une plante piranha »

L’opposition politique n’a pas été impressionnée par la ‘démagogie’ du Premier Ministre Abe lors du clip Tokyo 2020.

Fujioka Yoshihide, un communiste de l’assemblée préfectorale de Nagano, s’est mis dans une situation délicate pour avoir critiqué sur Twitter l’apparition d’Abe.

Bien qu’il ait rapidement supprimé son tweet, une capture d’écran de sa remarque offensante a néanmoins été faite :

(Capture d’écran du tweet supprimé): “Abe aurait dû être mangé par une plante piranha dès qu’il est sorti du tuyau vert. Tout allait pourtant si bien jusque là ».

Kazuo Shi, le leader du Parti Communiste Japonais, s’est montré plus mesuré dans ses propos :

La Charte Olympique dit : “Les Jeux Olympiques sont une compétition entre des athlètes ou des équipes, et non entre des pays”. De nombreuses scènes émouvantes ont émaillé les Jeux de Rio, grâce à la force individuelle des sportifs, leurs compétences et leur passion évidente au cours de ces Jeux, faisant de cette épreuve une véritable « compétition entre athlètes ». J’espère que le même état d’esprit prévaudra à Tokyo, en 2020.

L’image des Jeux a généré quelques conversations enjouées sur Twitter.

La canalisation verte partant de Rio pourrait, selon toute vraisemblance, déboucher dans le centre de Tokyo….

Voici la vraie “canalisation Abe Mario” – la mystérieuse “chose verte” face à la station Ikebukuro.

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site