Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les athlètes olympiques du Timor n'ont pas gagné de médailles à Rio, mais continuent d'inspirer leur pays

The Timor Leste delegation during the opening ceremonies of the 2016 Olympics in Rio de Janeiro. Photo from Francelina Cabral

La délégation du Timor-oriental pendant la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques 2016, à Rio de Janeiro. Photo de Francelina Cabral

[Tous les liens sont en français, sauf mention contraire]

Le Timor-oriental n’a ramené aucune médaille des Jeux Olympiques de Rio de Janeiro, mais ses athlètes ont réussi à partager leur message plein d’inspiration avec leurs supporters et les Timorais.

Le Timor-oriental a participé aux épreuves masculines et féminines d’athlétisme, ainsi qu’à la course de VTT féminine.

Après avoir obtenu son indépendance de l’Indonésie en 2002, le Timor-oriental, peuplé de moins d’1.5 million de personnes, a pris part aux JO pour la première fois en 2004.

Nelia Martins, une sportive de 18 ans, était la plus jeune représentante de son pays à Rio de Janeiro.

En 2014, elle participa aux Jeux de la Lusophonie [anglais], qui se déroulèrent en Inde, et prit la quatrième place sur 5000m. Elle se présenta ensuite aux Jeux d’Asie du Sud-Est l’année suivante, à Singapour. Cette année à Rio, elle se classa 13ème de la troisième série du 1500m.

Nelia a partagé ses impressions avec Global Voices après la fin des Jeux :

Hau Sente kontente wainhra hau evento boot iha brasil primeira vez tuir olimpiade iha Rio De Janeiro (…) hau nudar atleta hau Sente kontenti wainhra hau representa hw nia Bandeira RDTL representa hau povu TIMOR LESTE no mos hau nia federation hau Sente kontenti wainhra ho idade 18 anos bele represents hau nia Bandeira Timor leste ba mundo tomak. Hau liafuan mk dt. Obrigada Timor!

Je suis heureuse d’être ici, au Brésil, pour participer aux Jeux Olympiques, à Rio de Janeiro, pour la première fois […] je suis honorée, en tant qu’athlète, de représenter le drapeau de la RDTL [la République Démocratique du Timor-oriental], de représenter les Timorais et ma fédération. Je suis vraiment ravie, même si je n’ai que 18 ans, je peux représenter le drapeau de mon pays aux JO. Voilà ce que je peux dire. Merci le Timor !

Augusto Soares at the 2016 Olympics in Rio de Janeiro. Photo from the Facebook page of Francelina Cabral

Augusto Soares aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro. Photo de la page Facebook de Francelina Cabral

Augusto Soares était, quant à lui, l’athlète le plus âgé de la délégation.

En 2007, il participa au 3000m des Jeux Asiatiques Indoor à Macau. En 2009, il prit part au marathon des Jeux Asiatiques du Sud-Est à Vientiane, au Laos. L’année suivante, il concourut au semi-marathon de Dili. Puis au 5000m des Championnats Asiatiques, à Kobé au Japon, en 2011. Cette année, il termina à la 12ème position de la troisième série du 1500m, à Rio.

Voilà ce qu’il déclara à Global Voices après les JO :

Primeiro hw hkrak fo obrigado ba maromk tan buat kmanek tomak mai husi Nia…No Mos ba Familia Treinador nebe uluk hnorin no htudu dalan ida ne mai hau sr Aguida Amaral no mos ba treinador no kolega sra hotu. Ami orgulho tamba ble Lori nasaun no Bandeira RDTL mai participa ih jogos olympico Rio de Janeiro ba dala xxI liu husi evento ne Maske ami la manan buat ruma.
Husu ba maluk joven sira atu hakribi problema husi ita nia an ato fo ita nia an at participa iha mundu Desportivas atu ble desenvolve ita nia an no mos ble fo mos kontribuisaun ba ita nia nasaun hnesan dalan nebe uluk ita asuwain sira htudu nanis ona durante iha sira nia luta…mak ne dt bin Ikus hw la haluhan…VIVA TIMOR LESTE……

Tout d’abord, je souhaiterais remercier Dieu pour toutes les bontés qu’il m’a accordées… Mais aussi ma famille, et mon premier entraîneur qui m’a orienté dans cette direction, Mme Aguida Amaral, ainsi que tous les entraîneurs et collègues. Nous sommes fiers de représenter notre nation et notre drapeau au cours de ces Jeux Olympiques à Rio de Janeiro. Bien que nous n’ayons gagné aucune médaille, nous avons engrangé de l’expérience en concourant contre d’autres athlètes, en-dehors de notre pays. Cette expérience, nous pourrons la transmettre aux jeunes. Nous leur dirons de se concentrer, de mettre leurs problèmes personnels de côté et de ne se consacrer qu’au sport, afin de se développer et de contribuer à notre nation. Leur parcours sera similaire à celui de nos héros lors de leur lutte [pour l’indépendance]. Jamais je n’oublierai… Longue vie au Timor-oriental…

Timor Leste's Olympic athletes pose with an athlete from Portugal (second from right). Photo from Francelina Cabral

Les athlètes du Timor-oriental posent avec un athlète portugais (deuxième à partir de la droite) Photo de Francelina Cabral

Francelina Cabral est la première timoraise à concourir à l’épreuve de VTT olympique. Cycliste professionnelle, elle a participé à plusieurs circuits du pays depuis 2009.

Dans une interview [anglais] accordée à Global Voices, Cabral décrivait la compétition de VTT olympique comme une course plus « extrême » qu’à l’accoutumée :

Ema sira nebe tuir kompetisaun iha evetu ne'e laos ema baibain, maibe ema professional, nebe sira nia serviso mak loroloron ne'e, sira, treinu, han, descansa no treino (…) Hau Mos bele hatene katak afinal Cross Country Agora ne'e, iha Mundo Moderno, ema extreme liu tan.

Les athlètes qui participent aux Jeux sont professionnels, ils s’entraînent, ils mangent, se reposent et s’entraînent de nouveau […] Je me suis rendue compte que le VTT est beaucoup plus extrême.

Cabral conclut la conversation en affirmant avoir été comblée de représenter son pays pour la première fois aux Jeux Olympiques. Bien qu’elle n’ait pas été capable de rapporter une médaille, elle offrit au Timor-oriental une médaille symbolique de l’honneur.

Le Timor-oriental prend également part aux Jeux Paralympiques. Le pays est représenté par des athlètes – masculins et féminins – sur 400m.

olympic games timor leste team

Image montrant le drapeau du Timor-oriental, sur le site officiel des Jeux Olympiques 2016 de Rio

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site