Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les champions paralympiques et olympiques doivent-ils recevoir les mêmes primes ? Le débat fait rage à Singapour

Paralympic swimmer Yip Pin Xiu won two gold medals in Rio. Photo from Yip Pin Xiu's Facebook page

La nageuse paralympique Yip Pin Xiu a remporté deux médailles d'or à Rio. Photo de la page Facebook de Yip Pin Xiu

[Tous les liens sont en anglais]

La nageuse singapourienne Yip Pin Xiu, née avec une dystrophie musculaire, a remporté deux médailles d’or lors des Jeux Paralympiques. Elle est ainsi assurée de gagner 200 000 dollars de Singapour (130 700 euros) pour chaque breloque obtenue à Rio de Janeiro.

Mais ses supporters demandent au gouvernement de lui en attribuer au moins 1 000 000, soit la prime reçue par le nageur Joseph Schooling après avoir remporté une médaille d’or lors des derniers JO. Outre le fait d’avoir battu la légende de la natation Michael Phelps, il a également apporté à son pays le premier titre olympique de son histoire.

Des internautes exigent en effet le même traitement pour les athlètes olympiques et paralympiques. Ils rappellent ainsi aux autorités que Yip Pin Xiu avait déjà apporté à Singapour la première médaille d’or de son histoire lors des Jeux Paralympiques de Pékin, en 2008.

Au même moment, le Secrétaire Parlementaire Teo Ser Luck expliquait pour quelles raisons la prime accordée aux Paralympiens est moins importante que celle allouée aux champions olympiques :

One of the things that we have to look at is that the Olympics competition level is actually quite different. The Olympics competition is a free world competition. Paralympians can join Olympics. Olympians cannot join Paralympics. That is one thing you look at – the level of competition.

The base of competition within the Olympics is a lot broader and the base of competition for Paralympics is smaller and is segmentised because Paralympics is based on the disabilities which are classified differently. So that is a different scale of competition.

L’une des choses prises en compte est le niveau de la compétition olympique, qui est assez différent. Il s’agit d’une épreuve à laquelle tout le monde peut prendre part. Les Paralympiens peuvent participer aux Jeux Olympiques. Les Olympiens ne peuvent concourir aux Jeux Paralympiques. Voilà une chose qu’il faut examiner de près – le niveau de la compétition.

Le plateau présent aux JO est plus important que celui présent aux Jeux Paralympiques. En outre, les athlètes sont classés en fonction de leurs handicaps. Là encore, le niveau de la compétition est différent.

L’ancienne journaliste Claire Leow a exprimé son désaccord avec ce raisonnement sur sa page Facebook, alors qu’elle plaide pour une meilleure base de rémunération pour les Paralympiens comme Yip Pin Xiu :

I am glad it was a smaller field — I am glad because each of those six competitors had a disability no one wishes on them. But it is also a bigger field – the six only represented the many others with more severe disabilities that could not possibly have gotten them into competition.

In the end, we cannot measure (or reward) human endeavour by money alone but withholding it sends a wrong message to society too. After all, as a taxpayer, I pledge my share of it to all society and to that end, in principle, I want Yip Pin Xiu and other disabled athletes to get the same rewards.

Je suis heureuse car il s’agissait d’une concurrence moindre – heureuse car chacun des six compétiteurs a un handicap que personne ne leur souhaite. Mais il s’agissait également d’une concurrence plus vaste – les six athlètes représentaient tous les autres aux handicaps plus sévères qui les maintenaient à l’écart de la compétition.

En fin de compte, nous ne pouvons mesurer (ou récompenser) l’effort humain avec de l’argent, ce qui, en outre, envoie un mauvais message à la société. En tant que contribuable, je promets ma part à toute la société et, pour ce faire, je souhaite que Yip Pin Xiu et les autres athlètes handicapés obtiennent les mêmes primes.

Le Parti des Travailleurs, membre de l’opposition, soutient également la revendication pour augmenter la rémunération des champions paralympiques :

The smaller pool of competitors at the Games should not be reason to deny our Paralympians the recognition and compensation that is due to them. It is only right that they should receive equal treatment as any Singaporean athlete who competes at the highest international levels.

Le pool plus réduit de compétiteurs aux Jeux n’est pas une raison pour refuser à nos Paralympiens la reconnaissance et la rémunération qui leur sont dus. Ils doivent recevoir le même traitement que n’importe quel athlète singapourien participant à des épreuves au plus haut niveau international.

Pour sa part, Yip Pin Xiu n’est pas gênée par la faible prime reçue, mais rejette l’argument qui affirme que les athlètes comme elle sont moins performants que ceux qui concourent aux Jeux Olympiques. Dans un entretien publié par le journal Today, Yip Pin Xiu déclare :

There are also people being negative and saying that (my Paralympic gold medal) cannot be compared (to Schooling’s Olympic gold) because they don’t think para—sports is the same as able—bodied sports.

My answer to [critics] is that we put in the same amount of effort to get to where we are and it’s not easier being in para—sports.

So, people who are comparing are missing the point here. Because sports has the ability to unite people. Joseph’s gold medal brought Singaporeans together. Hopefully, with this Paralympics gold medal, it would also be able to do the same. That’s the magic of sports.

Certaines personnes négatives affirment que mes médailles d’or ne peuvent être comparées à celle de Schooling car ils pensent que les sports paralympiques ne sont pas équivalents aux sports valides.

Ma réponse aux critiques est que nous fournissons la même quantité d’efforts pour être là où nous en sommes. Ce n’est pas si facile de participer à des sports paralympiques.

Ceux qui nous comparent oublient une chose. Le sport a la faculté de réunir les gens. La médaille d’or de Joseph a uni les Singapouriens. Heureusement, avec les titres paralympiques, on devrait assister à la même chose. C’est la magie du sport.

Sur Twitter, nombreux sont ceux à réclamer davantage de reconnaissance pour l’incroyable performance de Yip Pin Xiu :

Incroyable que #YipPinXiu ne recevoive pas la gloire qu'elle est supposée avoir, malgré l'obtention de deux médailles d'or aux Jeux Paralympiques.

Yip Pin Xiu mérite davantage de reconnaissance que Joseph Schooling, franchement. Elle a battu son propre record du monde. Pourquoi personne ne parle d'elle.

Pourquoi ne retransmet-on pas les Jeux Paralympiques en direct à la tv ? POURQUOI ? Pourquoi ne montrent-ils pas des rediffusions de la performance et de la médaille d'or de Yip Pin Xiu ?

La pression publique pourrait convaincre le gouvernement. Après avoir remporté une médaille d’or en 2008, Yip Pin Xiu était censée recevoir 100 000 dollars. Sa prime est passée à 200 000, après que le gouvernement a cédé à l’opinion populaire.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site