Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les Slovènes s'intéressent plus au choix par Melania Trump d'une avocate locale qu'à son passé

A billboard in Skopje advertising Lisca from Sevnica, the leading lingerie company in the region hailing from Melania Trump's home town. Photo: Global Voices, CC-BY.

Un panneau publicitaire à Skopje (Macédoine) pour Lisca, le leader de la lingerie, qui a son siège à Sevnica (Slovénie), la ville natale de Melania Trump. Photo: Global Voices, CC-BY.

De quoi parlent les Slovènes quand ils discutent de leur compatriote émigrée, Melania Trump ? Si on regarde sur Internet, c'est moins des ragots sur ses frasques passées que de son choix d'un avocat de Slovénie pour défendre ses intérêts dans un procès en diffamation.

Quand son époux, l'homme d'affaires Donald Trump, a démarré sa campagne présidentielle, différents médias internationaux,  comme CNN, le Washington Post et le Guardian, se sont rendus en Slovénie en quête de faits croustillants du passé de Melania Trump. Ils sont revenus largement bredouilles.

Née Melanija Knavs en 1970, elle a passé son enfance dans la petite ville de Sevnica, dont la renommée internationale tient à la présence de l'usine de la grande marque de lingerie Lisca. Les articles présentent la future Mrs. Trump comme une enfant normale qui a grandi dans ce qui était alors la Yougoslavie socialiste, a débuté sa carrière de mannequin avant ses vingt ans, puis s'est installée à l'étranger pour son travail, d'abord en Italie puis aux USA.

Le tabloïd slovène Suzy a cependant essayé de faire monter la mayonnaise en prétendant qu'elle avait fait partie d'une agence d'escorts pendant sa carrière de top-model. L'article a eu peu d'écho médiatique, d'autant que Melania Trump a poursuivi devant un tribunal américain le blogueur américain Webster Tarpley et le tabloïd britannique le Daily Mail, qui avaient tous deux relayé l'accusation. Le Daily Mail a retiré l'article et a présenté des excuses.

Mme Trump a alors attaqué Suzy en diffamation en Slovénie en septembre.

Les internautes de Slovénie semblent trouver intéressant le choix par Melania Trump d'un avocat en Slovénie. Melania Trump a engagé l'ex-commissaire à l'informatique Nataša Pirc Musar, qui a une solide réputation de championne de la vérité et de la démocratie.

L'association d'affaires de celle-ci avec les Trump a fait tousser dans certains cercles libéraux, mais vu la mauvaise réputation des défendeurs, d'aucuns estiment que l'activité de Mme Pirc Musar contre le sensationnalisme est cohérente avec son poste précédent. “On peut dire que pour une fois Trump fait quelque chose de bien” résume en bonne part les opinions exprimées sur les médias sociaux slovènes.

Mme Pirc Musar est une twitteuse active, et elle informe ses abonnés au fur et à mesure de son travail pour Melania Trump.

Nous préparons la riposte de Melania Trump aux écrits mensongers de Bojan Požar.

Les réactions au tweet ci-dessus sur la préparation d'une riposte judiciaire aux allégations proférées par Bojan Požar, un jounaliste de télévision et blogueur polémique, au nombre de ceux poursuivis en justice par Melania Trump, comprennent des applaudissements et encouragements à “le fesser” pécuniairement.

Avant son mariage avec Donald Trump et la campagne présidentielle de ce dernier, Melania Trump n'était pas particulièrement connue dans sa Slovénie natale, qu'elle a quittée en 1996 pour émigrer aux Etats-Unis.

Donald Trump lui-même n'était pas un inconnu dans les pays de l'ex-Yougoslavie grâce à ses brèves apparitions dans des films hollywoodiens et des séries télé, mais c'est seulement après 2004 qu'il est devenu une vedette dans la région, par son show de télé-réalité “The Apprentice.”

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site