Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le candidat éthiopien à la tête de l'Organisation mondiale de la santé étale son ignorance

 Tedros Adhanom. Creative Commons image b y Russell Watkins/UK Department for International Development.

Tedros Adhanom. Photo en Creative Commons  de Russell Watkins/UK Department for International Development.

Le candidat éthiopien au poste de directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhano [fr], a choqué de nombreux observateurs quand il a fait preuve d'un manque total de connaissances sur les stratégies globales de santé au cours d'un forum des candidats le 2 novembre 2016. Bien que M. Adhanom ait servi dans le gouvernement éthiopien comme ministre de la santé et aussi des affaires étrangères, il n'a pas répondu à une question fondamentale sur ses affirmations qu'il mène sa campagne en faveur des besoins en santé du monde en développement.

“Je regrette votre question n'est pas claire” a-t-il répondu, lorsqu'un représentant du Brésil lui a demandé [la question commence à la minute 1:12:00] d'expliquer pourquoi il prétend représenter le monde en développement, alors que l'ordre du jour qu'il préconisait dans son exposé adoptait le programme de santé des pays développés..  Maladroitement, le modérateur est intervenu, pour essayer d'aider M. Adhanom à comprendre la question.

M. Adhanom a également trébuché sur une autre question au cours du même forum, quand on lui a demandé au sujet de la coopération technique des Etats membres de l'OMS :

Le gentleman du Brésil pourrait avoir mis fin à la candidature de @DrTedros pour être le Directeur général de l'OMS en posant une question simple.

Cette performance embarrassante pourrait nuire à la campagne politique actuelle de M. Adhanom pour le poste de chef de l'organisme mondial de la santé. Récemment, il a été relevé de ses fonctions ministérielles dans le gouvernement éthiopien, à la suite d'un remaniement Au cours de sa présentation, la semaine dernière, M. Adhanom a déclaré que le gouvernement éthiopien l'a remplacé par un nouveau ministre des Affaires étrangères, afin qu'il puisse se concentrer sur la campagne.

Je remercie le gouvernement éthiopien de m'avoir permis de me concentrer sur ma candidature au poste de Directeur général de l'Organisation mondiale de la santé.

Bien qu'il bénéficie du soutien de l'Union africaine, M. Adhanom est soumis à l'assaut continu de membres éminents de groupes de la société civile et de l'opposition éthiopienne, qui affirment que ses liens avec le régime éthiopien devraient le disqualifier pour la direction de l'OMS. Ces groupes ont également lancé une pétition en ligne.

Lorsque M. Adhanom a lancé sa campagne en avril 2016, l'Ethiopie était en proie à des manifestations anti-gouvernementales. Citant une répression violente du gouvernement contre les manifestants, 20 organisations politiques et civiles éthiopiennes ont signé une lettre déclarant M. Adhanom inapte à diriger l'Organisation mondiale de la Santé, en disant qu'il était le visage du régime.

Cette lettre dit : «M. Adhanom n'a pas mérité de la confiance par son action en santé publique lorsqu'il a servi en tant que ministre de la santé en Éthiopie. […]. Son mandat à la tête du Ministère fédéral de la santé a été marqué par la mauvaise gestion et l'incompétence.

La lettre fait référence à une vérification effectuée par le Bureau de l'Inspecteur général, qui a été motivée par des rapports de “mauvaise gestion de l'argent et d'incompétence.” Des recherches ultérieures disponibles sur l'Internet ont confirmé que la vérification a découvert des preuves détaillées de mauvaise gestion financière .

Dans une lettre séparée, un militant a décrit les raisons, à son avis, pour lesquelles M. Adhanom ne devrait pas être autorisé à approcher de quelque façon que ce soit l'Organisation mondiale de la Santé.

Le site des droits humains “Al Mariam” présente également une forte dénonciation de la candidature de M. Adhanom à l'OMS:

La superficialité et l'ignorance de M. Adhanom en matière de politique étrangère et de diplomatie sont tout simplement incroyables.

Ses discours et ses déclarations publiques manquent généralement, non seulement, de substance et de cohérence, mais sont tout simplement absurdes. En juillet 2015, M. Adhanom a dit que l'Ethiopie était une démocratie à cent pour cent! (Bien sûr, M. Obama l'a également fait deux fois. Deux “absurdités” ne font pas une vérité !)

Les discours diplomatiques de M. Adhanom sont pleins à craquer de platitudes, de clichés, de slogans et de niaiseries. Il a une nette propension à aborder des questions complexes avec des phrases usées et tirées des jours de l'activisme étudiant de son ancien maitre en tricherie Meles Zenawi.

Adhanom manifeste peu de compréhension de la diplomatie internationale et semble manquer même d'une compréhension élémentaire du droit international, des traités et des conventions.

Pendant ce temps, M. Adhanom a fait valoir qu'il apporterait une nouvelle perspective au leadership à l'OMS. En plus de l'Union africaine, des groupes de la diaspora pro-gouvernementaux ainsi que des personnalités étrangères apportent également leur soutien à sa candidature.

M. Adhanom s'est largement appuyé sur les médias sociaux pour bâtir sa “marque” en Éthiopie – un pays où l'accès aux médias sociaux est très limité. L'accès n'est pas si restreint, cependant, au point d'empêcher les gaffes de M. Adhanom au forum du 2 novembre de fleurir en ligne, où les critiques ont aimé se moquer de sa surprenante ignorance.

Sur Twitter, le hashtag #NoTedros4WHO a gagné en popularité, avec de nombreuses utilisations pour faire valoir que M. Adhanom est incapable d'occuper une position quelconque à l'OMS.

Tedy avez-vous dit, l'anglais est ma première langue? Objectifs de développement durable dans mon esprit :-)

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site